La revue culturelle critique qui fait des choix délibérés.

La revue culturelle critique qui fait des choix délibérés.

Jeu d’été
par Philippe Mignon 

Notre chroniqueur Philippe Mignon – très fragile psychologiquement – ayant été interné à la suite d’une crise de paranoïa aiguë probablement due à la canicule, nous vous  proposons, pour pallier l’absence temporaire de Choses revues, un petit jeu fort divertissant qu’il avait lui-même imaginé. D’édifiantes sentences, de curieuses citations, de pensées profondes, d’absurdes aphorismes, il vous faudra retrouver l’auteur ! Aux dix premiers gagnants, il sera offert un magnifique délibéré d’honneur.

Le service des jeux

Jeu d’été

Jeu d’été

délibéré ne faisant jamais rien (!) comme les autres, et afin d’épargner les embouteillages à nos lectrices, nous allons débuter nos jeux d’été alors que le mois d’août est déjà très avancé.

Solutions

Solutions

Neuf des dix premiers lecteurs à avoir donné les huit bonnes réponses étaient des lectrices ! Et l’âge moyen des lauréates infirme l’idée couramment répandue que les jeunes lisent moins que leurs aîné.e.s.

Jeu d’été #04

Jeu d’été #04

Hérodote nous dit que, dans les pays froids, les animaux ont rarement des cornes, mais que, dans les pays chauds, ils en ont de fort grandes. Ceci pourrait donner lieu à une plaisante interprétation.

À lire également

Une victoire peu honorable

Une victoire peu honorable

C’est au golf du Touquet, plus précisément au trou n°10 du parcours de la Mer, que j’ai fait la connaissance de l’écrivain anglais Pelham Grenville Wodehouse, Plum pour ses amis. La date:  juin 1935, si mes souvenirs sont exacts. Vu ce qui s’est passé par la suite, je le regrette…