Les choix de délibéré – 9 mai 2018

Jacques Hondelatte traverse les murs

Viaduc de Millau, 1994, Jacques Hondelatte © courtesy the estate of Jacques Hondelatte and Betts ProjectCet architecte bordelais (1942-2002) a conçu l’internat Gustave-Eiffel, un immeuble aux Chartrons et la maison Sécherre dans le Médoc. Mais aussi les dragons de Niort, le terrain de foot de Noisiel, et des projets non réalisés tel le viaduc de Millau et le Mont-Saint Michel. À chaque fois surgit une architecture générant du mythe et de la poésie. « Chacals comme festivals ou chacaux comme chevaux ? », s’amusait cet enchanteur malicieux, pionnier du numérique, qui avait aussi Des Gratte-ciel dans la tête (1). Réponse à l’exposition Jacques Hondelatte, au centre d’architecture Arc-en-Rêve. Ou comment éliminer un problème par l’astuce. AMF

Bordeaux, Centre d’architecture Arc-en-rêve, 7, rue Ferrère. Jusqu’au 27 mai. 
(1) Patrice Goulet, Des Gratte-ciel dans la tête, éditions Norma, 2002.

   

Mai 68, en avant l’architecture !

« Mai 68, fini les Beaux-Arts, on invente ! Quoi, vers où ? On verra bien… » Refus de l’héritage, du nœud papillon, et faire de l’architecture « autrement ». La déplacer vers la qualité alors qu’elle était depuis la Reconstruction dominée par la quantité. Les années 1968 se sont étirées jusqu’au vote, en 1977, d’une loi sur l’architecture qui relaie, en partie, l’agitation pionnière. À la Cité de l’architecture, l’exposition Mai 68 en 300 documents, des conférences et des films invite à revisiter ce champ des possibles ouvert de 1962 à 1984. AMF

« Mai 68. L’architecture aussi ! », Cité de l’architecture, 1, place du Trocadéro et du 11 novembre, 75016 Paris. Du 14 mai au 17 septembre. 
Et aussi : « Mai 68, Assemblée générale », Forum du Centre Pompidou, jusqu’au 20 mai.

   

L’Europe des théâtres

Du 11 au 19 mai, la Maison d’Europe et d’Orient fêtera la traduction théâtrale. Une sélection de textes écrits en français mais aussi en anglais, en russe, en roumain, en catalan, en néerlandais, en albanais, en ukrainien… et accessibles en français grâce à des traducteurs et à des traductrices qu’on ne citera jamais assez : Blandine Pélissier, Sarah Vermande, Sofya Petrichenko, Alexandra Lazarescou, Sviatoslav Mazyrik, Laurent Gallardo, Gerco de Vroeg , Laurent Muhleisen, Esther Gouarné, Sébastien Gricourt, Evelyne Noygues. CV

L’Europe des théâtres, 8e Festival européen de la traduction théâtrale, à la Maison d’Europe et d’Orient, 100 rue de Charenton, 75012 Paris, du 11 au 19 mai.

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer