- délibéré - https://delibere.fr -

Bricolage fatal

“Pour se venger de sa mère, il tue son chat à coups de marteau”.

Un fait divers, c’est d’abord un titre. Qui, en général, suffit à donner une idée précise de l’affaire. Nous tenons ici un cas remarquable de concision. Ne manquent que le motif de la vengeance (le voici : la mère refusait de donner à son fils de l’argent pour s’acheter du cannabis) et la race du chat (inconnue). Ce déplorable incident a eu lieu à Marseille.

Une mère, un fils, un chat, un marteau. À partir de ces quatre éléments et de deux verbes (venger et tuer), il est possible de développer une combinatoire extrêmement riche, dont tous les produits n’auront cependant pas la même plausibilité. Examinons les cas les plus intéressants.

Dans la vraie vie, le garçon, âgé de 19 ans, a immédiatement avoué son crime et reconnu avoir égorgé deux autres chats au cours des mois précédents. Il a coupé la queue de l’un d’eux qu’il a ensuite montrée à sa petite sœur âgée de dix ans. Le taux de THC du cannabis marseillais doit être proprement monstrueux.

Édouard Launet

Sciences du fait divers