Nouvelles d’un monde ancien

par Édouard Launet

Qui rit ici ? Qui pleure là-bas ? Personne, tout le monde, vous peut-être ?
Une semaine sur deux, une nouvelle pour en rire ou en pleurer.

Un moment de suspension

3 février 2021
Voilà cinq bonnes minutes qu’ils sont coincés dans cet ascenseur et ils commencent à trouver le temps long. « Ils », ce sont deux femmes et deux hommes qui ne se connaissaient pas avant d’entrer dans la cabine.
Marcel Proust aux pieds de Jeanne Pouquet au tennis du Boulevard Bineau à Neuilly en 1892

Une visite de Marcel

10 janvier 2021
Cet été-là, celui de 1908 je crois bien, mon tendre ami Robert nous avait loué à Benerville une villa vraiment baroque. Un gros chalet en bois surmonté d’un clocher d’au moins vingt mètres de haut ! 
La fille au chapeau rouge, Johannes Vermeer. National Gallery of Art, Washington

La jeune fille et le vieil homme

13 décembre 2020
Je ne sais plus qui au journal m’avait envoyé voir cet homme, pas plus que je ne me souviens de la raison pour laquelle j’avais accepté de faire cet entretien. La curiosité peut-être, ou alors le désœuvrement.

Noël en mer

29 novembre 2020
Un bruit de chute me réveille. C’est Olivier qui vient de se vautrer en descendant dans le carré. Il fait nuit noire, le bateau danse sur une houle confuse comme un éléphant ivre, et mon ami se met à lâcher une bordée de jurons tout à fait inédits dans sa bouche.

L’ œil d’Apollon

15 novembre 2020
Les autres filles de la classe nous ont assez vite surnommées Bouffie et Vampirette, ce qui montre assez bien l'amour qu'elles nous portaient. Nous le leur rendions bien à ces idiotes. 
Wellfleet Road, Edward Hopper, 1931 (Collection privée)

Une rue sans issue

1 novembre 2020
Les problèmes ont commencé le jour où Edmond Mortier, notre maire, a fini de lire Les Misérables. À 78 ans, il était temps qu’il finisse. À peine la dernière page tournée, il décrétait que notre village aurait une rue Victor-Hugo.
Edward Hopper. Ground Swell, 1939 ( National Gallery of Art, Washington)

À quoi penses-tu ?

12 octobre 2020
Quand Marc se met à rêvasser, et cela lui arrive souvent ces temps-ci, Marie le regarde et lui demande : « À quoi penses-tu ? ». Il répond : « À toi, mon amour ». Ce qui est vrai puisque c’est à cause de Marie que Marc rêvasse.