Scène de ménage avec freezer

“Une femme frappe son compagnon avec un steak.”  (Houma Courier)

C’est un dimanche après-midi morose en Louisiane, le ventilateur tourne, les marais grouillent de bruits étranges, Edith picole. Lorsqu’elle ouvre la porte du freezer pour y enfourner une nouvelle bouteille de Tequila Rose, cette femme de 47 ans s’aperçoit que son compagnon Jerry a rempli le frigo jusqu’à la gueule, au point que même une bouteille n’y entrera pas. En conséquence de quoi, Edith attrape un steak congelé et le lance de toutes ses forces sur Jerry. Tir assez précis malgré l’ébriété puisque l’homme est atteint à la joue droite. Lorsque la police arrive, aux environs de 18 heures, Jerry saigne encore, plus que le steak en tout cas. Edith est embarquée, emprisonnée puis relâchée après versement d’une caution.

L’affaire a été rapportée dès le lendemain dans les colonnes du quotidien Houma Courier, auquel ne saurait échapper le moindre événement survenant dans la paroisse louisianaise de Terrebonne. Le surlendemain, l’agence de presse AP reprenait l’info dans une dépêche, dont la rédaction était très proche de celle de l’article, à ceci près que Tequila Rose était remplacé par mixed drink”. Le titre de la dépêche était à la fois plus précis et plus prudent que celui du quotidien : “Une femme aurait frappé un homme avec un steak congelé.” Peu de temps après, le portail Excite.com reproduisait la dépêche AP dans sa page News, à la rubrique “Insolite” (odd). Aujourd’hui le lecteur de Délibéré apprend que le vaste ensemble des armes de sixième catégorie s’est étoffé d’un nouvel élément : le steak congelé.

Il aura fallu plus d’un demi-siècle pour que l’attaque à la viande congelée passe de la fiction à la réalité. La fiction, c’était dans la série télé Alfred Hitchcock Presents : un des épisodes de la saison 3 (1957 – 1958), Lamb To The Slaughter, mettait en scène une femme qui, apprenant que son mari en aimait une autre et souhaitait divorcer, fracassait la tête dudit mari d’un coup de gigot congelé. Le lecteur ne manquera pas de s’en souvenir la prochaine fois que sa compagne ou son compagnon l’aura trompé, ou aura trop rempli le freezer. Quelques conseils et rappels avant le début des hostilités :

– Le steak décongelé est relativement inefficace dans une scène de ménage. Peut-être le freezer est-il en panne. Avez-vous vérifié la prise ? Le fusible ?

– La côte de bœuf congelée est un projectile tout aussi redoutable que le gigot. Préférez le tournedos pour commencer, ou des viandes moins onéreuses. Visez le torse, ou le nez si vous êtes très en colère.

– Ne jamais recongeler la viande après usage.

– Mélange de liqueur de fraises et de tequila, la Tequila Rose est un breuvage sucré parfaitement imbuvable. La vodka trouve plus naturellement sa place dans le freezer, si place il y a.

– Lancées en rafales, les pommes dauphine surgelées offrent une variante intéressante, assez rigolote. Si les yeux ne sont pas touchés, la réconciliation reste possible.

Édouard Launet

Sciences du fait divers

 

Imprimer Imprimer