Jacques Hondelatte traverse les murs

#guide

 

Viaduc de Millau, 1994, Jacques Hondelatte © courtesy the estate of Jacques Hondelatte and Betts Project

Cet architecte bordelais (1942-2002) a conçu l’internat Gustave-Eiffel, un immeuble aux Chartrons et la maison Sécherre dans le Médoc. Mais aussi les dragons de Niort, le terrain de foot de Noisiel, et des projets non réalisés tel le viaduc de Millau et le Mont-Saint Michel. À chaque fois surgit une architecture générant du mythe et de la poésie. “Chacals comme festivals ou chacaux comme chevaux ?”, s’amusait cet enchanteur malicieux, pionnier du numérique, qui avait aussi Des Gratte-ciel dans la tête (1). Réponse à l’exposition Jacques Hondelatte, au centre d’architecture Arc-en-Rêve. Ou comment éliminer un problème par l’astuce. 

Anne-Marie Fèvre
Guide

Bordeaux, Centre d’architecture Arc-en-rêve, 7, rue Ferrère. Jusqu’au 27 mai. 
(1) Patrice Goulet, Des Gratte-ciel dans la tête, éditions Norma, 2002.