Les choix de délibére – 7 juin 2017

TRADUCTION

  

Honneur aux traîtres

Printemps de la traduction 2017. Les traducteurs parlent aux lecteurs« Les traducteurs parlent aux lecteurs. » Tel est le mort d’ordre de ce 3e Printemps de la traduction organisé par ATLAS (Association pour la promotion de la traduction littéraire), qui s’ouvrira ce mercredi 7 juin à Paris, « dans des librairies, dans des bibliothèques, dans les salons de la Société des Gens de Lettres ou à la Maison de la Poésie, bref, partout où la littérature est vivante ». Au programme, des rencontres, des lectures, des ateliers, des encres fraîches et une remise de prix… Bref, la traduction sous toutes ses formes. Et un hommage au traducteur Bernard Hœpffner, brutalement disparu le 26 mai dernier. 

3e Printemps de la traduction, Paris, du 7 au 11 juin 2017.
Ouverture le 7 juin à 19h à la Maison de la Poésie (Passage Molière, 157, rue Saint-Martin – 75003 Paris). 
Un hommage y sera rendu à Bernard Hœpffner.

 

ARCHITECTURE

 

Lyon, en route pour l’architecture

Biennale d'architecture de Lyon 2017On connaît bien l’Agora d’architecture de Bordeaux, créée en 2004. Lyon se lance en organisant la première édition de sa biennale d’architecture, à la Sucrière, le 8 juin. Ce lieu réhabilité, bien connu du nouveau quartier de la Confluence lyonnaise qui regorge de bâtiments contemporains, mettra en lumière les « Processus & Pratiques » de cette discipline. La manifestation s’adressera aux professionnels et aux citoyens. Ce sont les mécanismes qui président à un projet, jusqu’à sa concrétisation, qui seront présentées et débattus. AMF

Lyon, Biennale d’architecture, Processus & Pratiques, La Sucrière, du 8 juin au 9 juillet 2017.

   

CINÉMA

   

Documenteur

Festival On vous ment ! à Lyon, du 2 au 4 juin 2017On nous ment. Comme on nous ment, à notre insu, bien sûr, l’association Langue Pendue a décidé de rétablir la vérité en organisant depuis sa création en octobre 2015 des manifestations roublardes. Pour sa deuxième édition, son festival de faux documentaires On vous ment ! transforme Lyon en croisette. Si le tapis n’est pas rouge, en revanche, c’est La Marquise (célèbre péniche) qui accueille le public, ainsi que de nombreuses salles de cinéma de Lyon et de Villeurbanne. Selon ses organisateurs, On Vous Ment ! « est né de ce désir commun d’honorer le genre documenteur beaucoup trop méconnu par le grand public. Il se veut un lieu de remise en question de la barrière poreuse entre fiction et documentaire, un lieu de réflexion sur l’impact, le pouvoir et la véracité des images. Militant pour la liberté artistique la plus large possible, le festival est ouvert autant aux productions professionnelles qu’aux autoproductions ». Quant au jury, on ne peut être en meilleure compagnie : Russell Mulcahy, Ian Hart, Stefania Casini, Fabio Testi. On se projette. MCV

Festival On vous ment !, à Lyon, du 2 au 4 juin

   

DANSE

    

Uzès Danse, une édition aimantée

Uzès Danse 2017Parfaitement intégré dans les lieux charmants de la petite ville d’Uzès et dans ses jardins, le festival Uzès-Danse soutient comme à son habitude les propositions artistiques les plus incongrues, ce qui ne veut pas dire qu’elles sont inacceptables. Loin de là et cette année tout particulièrement. On retrouve des fidèles de la manifestation qui y sont ou ont été associés : Christophe Haleb avec un film feuilleton très touchant sur des danseurs cubains, Laurent Pichaud et ses chemins si délicats. À ne pas rater non plus le solo de Malika Djardi, top danseuse qui se meut ici sur les paroles de sa mère convertie à l’Islam, Gaëlle Bourges qui conjure la peur (on lui fait confiance), Martine Pisani trop peu vue et bien d’autres… Et, c’est le temps des cerises dans la région. MCV

Uzès Danse, Centre de Développement Chorégraphique, 2 place aux Herbes, 30700 Uzès, 04 66 22 51 51, les 10 et 11 juin, puis du 15 au 17 juin

  

FESTIVAL

  

Entrée principale aux Subsistances

Les Subsistances, Livraisons d'été, Lyon 2017Près de 3 semaines de festival, 11 spectacles et 6 structures partenaires, toutes disciplines confondues : Les Subsistances de Lyon aiment la chaleur estivale. Pour les « Livraisons d’été », tout le monde entre par la grande porte, les livreurs d’art comme de boissons ou de sandwichs. On peut même y camper. C’est l’occasion de découvrir la jeune garde des scènes de la région Auvergne-Rhône-Alpes, dont les créateurs accompagnés par le CCN de Rillieux. Des ateliers, des décodages viennent compléter la carte des réjouissances « made in Subsistances ». MCV
Du 13 juin au 1er Juillet, Les Subsistances, Lyon 1er, 04 78 39 10 02