La revue culturelle critique qui fait des choix délibérés.

La revue culturelle critique qui fait des choix délibérés.

| 10 Juil 2022

« Afin de dompter l’inflation galopante, il va falloir prescrire un remède de cheval. »
C’est ce que nous a déclaré un proche du Ministre de l’Économie et des Finances.

Plus de prescriptions en p.12

2 Commentaires

  1. Nous ne le croyons pas, mais on vous aura mal aiguillé-e. Pour une ordonnance littéraire ou autre (ça ne nous regarde pas) il faut vous adresser directement au service des urgences de délibéré. Des internes bénévoles assurent le service 24h sur 24. Bien cordialement. José Lepirre.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dans la même catégorie

Bill Vuzay met la clim’

Dans un souci louable de réduire son empreinte carbone, c’est par téléphone que Bill Vuzay nous a entretenu de son nouveau projet ambitieux destiné à faire baisser les températures mondiales: installer des climatiseurs extérieurs.

Désillusion

Sale temps pour les sœurs Rosio, qui sur Spotify n’ont comptabilisé que deux écoutes le mois dernier… À quoi bon prêcher dans un désert peuplé d’incultes?

Une décision qui ne pas(tis)se pas

De nombreuses décisions ont été prises afin de réduire le gaspillage de l’eau dans les régions touchées par la sécheresse. La plupart d’entre elles ont été acceptées sans trop de résistance. Il y en a toutefois une qui ne passe pas…