La revue culturelle critique qui fait des choix délibérés.

La revue culturelle critique qui fait des choix délibérés.

| 24 Juil 2022

Notre collaborateur*, chasseur de tics de langage et infatigable conculcateur de poncifs, avait utilisé, à la consternation de tous·tes, plusieurs fois “du coup” (douze fois en trois minutes d’après la caméra de vidéo-surveillance!**) lors d’une récente réunion de la rédaction. Il a donc dû suivre – en urgence une sévère cure de désintoxication.

Du coup, il sera absent jusqu’à son complet rétablissement. Que ses lectrices veuillent bien nous (et l’) en excuser.

 

* Rappelons que ses derniers recueils: “Tout à fait”, “Pas de souci” et “Genre” sont toujours disponibles*** dans les meilleures**** librairies.

** Toutes les réunions de la rédaction se font sous haute surveillance.

*** En tête de gondole

**** Également dans les pires!

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dans la même catégorie

Bill Vuzay met la clim’

Dans un souci louable de réduire son empreinte carbone, c’est par téléphone que Bill Vuzay nous a entretenu de son nouveau projet ambitieux destiné à faire baisser les températures mondiales: installer des climatiseurs extérieurs.

Désillusion

Sale temps pour les sœurs Rosio, qui sur Spotify n’ont comptabilisé que deux écoutes le mois dernier… À quoi bon prêcher dans un désert peuplé d’incultes?

Une décision qui ne pas(tis)se pas

De nombreuses décisions ont été prises afin de réduire le gaspillage de l’eau dans les régions touchées par la sécheresse. La plupart d’entre elles ont été acceptées sans trop de résistance. Il y en a toutefois une qui ne passe pas…