La revue culturelle critique qui fait des choix délibérés.

La revue culturelle critique qui fait des choix délibérés.

Good Vibrations et autres brèves
| 24 Mai 2022

La rédaction – qui ne se refuse décidément rien – vient à présent d’équiper ses bureaux de vibrateurs “dernier cri” destinés à faire bouger les lignes.

Les éoliennes en mer seraient, paraît-il, nocives à la faune marine. D’après les poissons que nous avons pu interroger, moins en tout cas que les hors-bords, les porte-conteneurs, les navires de croisière ou, pire encore, les bateaux de pêche.

Il n’est pas sûr que ce soit bon pour le climat mais, à Paris, dans certains cafés, les clients se plaignant de la chaleur excessive diffusée par les chauffages extérieurs placés sous les auvents se voient proposer des climatiseurs en terrasse.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dans la même catégorie

Une décision qui ne pas(tis)se pas

De nombreuses décisions ont été prises afin de réduire le gaspillage de l’eau dans les régions touchées par la sécheresse. La plupart d’entre elles ont été acceptées sans trop de résistance. Il y en a toutefois une qui ne passe pas…