Une émouvante cérémonie

Faits divers, carnets mondains, nécrologies, publicités, potins et autres bruits du monde…

C’est dans un coin reculé du Jardin des Plantes qu’a eu lieu, en petit comité et en stricte application des gestes barrières, l’inauguration de la sculpture à la gloire d’Élias Karys. L’œuvre signée par le verrier Vinicio Murano – un nom prédestiné s’il en est – devait initialement être installée au centre de la place d’Italie restructurée. Le choix finalement retenu du Jardin des Plantes est plus judicieux. C’est en effet le lieu même où le géodrilologue a étudié, travaillé, enseigné et bâti son Œuvre immense entièrement dédié à ses chers lombrics.

hommage au géodrilologue Elias Karys

Présente à la cérémonie et visiblement émue, Mme Anne Hidalgo, Maire de Paris a fait un vibrant panégyrique du géodrilologue qui, dans un milieu scientifique – au départ hostile et ironique – a si bien su « faire son trou en vers et contre tous. »

L’artiste italien a su rendre toute la beauté, la grâce et la transparence des Lumbricina. Le matériau utilisé est traité de telle manière que la lumière emmagasinée pendant la journée dans leurs circonvolutions, leur permet de scintiller dès la tombée de la nuit. On dirait alors que les lombrics, ainsi devenus vers luisants, s’animent et qu’ils vont bientôt quitter leur piédestal pour rejoindre la fraîcheur de l’humus.

Sur le socle a été sobrement gravé :

Élias Karys
(1948-2020)

Poète, ami des vers

 

Choses revues