Silence, on souffle

#guide

 

Sopro de Tiago Rodrigues © Christophe Raynaud de Lage

Le Théâtre de la Bastille, dans le cadre du Festival d'Automne, reprend Soplo, spectacle de Tiago Rodrigues, présenté au festival d'Avignon 2017. Le metteur en scène invite sur le plateau Cristina Vidal, souffleuse depuis quarante ans au Teatro nacional de Lisbonne. Tout de noir vêtue, un grand cahier dans les bras, la souffleuse articule en silence tous les mots sortant de la bouche des trois autres comédiens, comme si ceux-ci n’existaient que grâce à sa présence génératrice. À travers la souffleuse, ce n’est pas seulement la mémoire du théâtre qui s’éveille, mais l’air qu’on y respire qui semble prendre une autre épaisseur. On y entend des rafales de vent et des chuchotements, il est question de dernier souffle et de respiration suspendue. Des histoires reviennent, telle celle du menuisier au doigt coupé, presque un personnage de conte. Et aussi des souvenirs de pannes, de blancs, de silences intempestifs, jusqu’à ce récit d’une fin de Bérénice, où la souffleuse, bouleversée par l’actrice soudain mutique, se trouve elle aussi incapable de prononcer un mot. 

René Solis
Guide

Sopro, de Tiago Rodrigues, en portugais surtitré, Théâtre de la Bastille (Festival d'Automne), 76, rue de la Roquette, 75011 Paris, du 12 novembre au 8 décembre.