Espèce de pangolin ! 

Insultologie Appliquée. La Terre se réchauffe, les esprits s’échauffent, les chefs d’État s’injurient : l’insulte est l’avenir d’un monde en décomposition. Chaque semaine, la preuve par l’exemple.

World Pangolin DayIl y a au moins un événement culturel dont la pandémie n’a pas eu la peau : la Journée Mondiale du Pangolin. Elle se tient chaque année le troisième samedi de février. En 2020, sa neuvième édition est tout juste passée entre les gouttes. Ce furent 24 heures de réjouissances planétaires en l’honneur de cette pauvre bête, qui est le mammifère le plus braconné au monde. Cet animal est en effet apprécié pour sa viande (on peut ne pas en raffoler au pays de la blanquette de veau, autrement plus subtile) et pour ses écailles qui auraient des vertus thérapeutiques et aphrodisiaques.

Par ailleurs, nul ne l’ignore désormais, le pangolin est suspecté d’être un maillon de la chaîne de transmission du Covid-19 à l’homme. Cela a considérablement détérioré son image, et il faudra probablement un nombre considérable de journées mondiales du pangolin pour la redresser. En tout cas, à l’heure actuelle, se faire traiter de pangolin ne doit pas être interprété comme une salutation joyeuse ou compassionnelle, mais comme l’expression d’un profond mépris. 

loop armadillo GIF

Le pangolin est une bête que l’on n’aimerait pas voir surgir ex abrupto dans sa baignoire et encore moins dans son assiette. Ce en quoi on a probablement tort. Paraîtra prochainement dans le Journal of Ethnobiology and Ethnomedicine un délicieux article titré “Des bébés pangolins dans mon assiette : leçons potentielles à tirer de la pandémie de Covid-19” qui rassemble tout à la fois recettes de cuisine et citations de Bourdieu. Les auteurs du papier, chercheurs à l’Université des sciences gastronomiques de Pollenzo (Italie), nous rappellent que dans les bons restos de Chine, le pangolin est amené vivant à la table pour y être assommé puis éventré. C’est le seul moyen pour les clients de s’assurer qu’ils vont consommer du pangolin frais. Le pangolin décongelé est sans doute aujourd’hui la graduation maximale sur l’échelle de l’horreur.

Restez chez vous, prenez soin de vous, et surtout ne mangez que le meilleur : il paraît que la soupe au fœtus de pangolin (image ci-contre) est un régal. Vous allez avoir du mal à en trouver à la supérette du coin mais il est possible qu’Amazon livre ce genre de choses. 

Édouard Launet
Insultologie appliquée