La revue culturelle critique qui fait des choix délibérés.

La revue culturelle critique qui fait des choix délibérés.

Curieuse volèrution
| 09 Mar 2024

Vous vous promenez le nez en l’air (c’est très imprudent, attention où vous mettez le pied gauche ! NDLR) en regardant d’un œil triste les sinistres réalisations des promoteurs immobiliers qui enlaidissent et uniformisent nos villes.

Vous vous attardez sur certains détails. Où sont donc passés les volets d’antan ? Disparus les volets battants pleins, à barres et écharpes, les volets provençaux ou dauphinois, les volets persiennés, simples, mixtes ou niçois ! Quelle que soit la région où vous vous trouvez, depuis des années, les volets ne sont plus que roulants ou coulissants !

Tiens ! Vous regardez mieux et vous vous demandez comment ils coulissent ces vilains volets, et ô surprise, vous réalisez avec stupeur que la plupart d’entre eux ne se donnent même plus la peine de coulisser, mais se contentent (si l’on peut dire) d’être fixés à côté des fenêtres !

Une idée nous vient alors. De nombreux immeubles sont construits en béton (ce matériau infâme et désastreux pour la planète), puis recouverts de carreaux en céramique ou de ces fausses briques qui tombent le premier automne venu (plus tôt dans le meilleur (!) des cas. NDLR) Pourquoi ne pas renoncer à ces placages  stupides et disposer directement les filets destinés à repêcher les carreaux décollés… sans avoir à les installer ?

Ça ne sert à rien direz-vous. Pas question de renoncer pour si peu à cette idée !

Volets postiches d’un immeuble de Cachan (Val-de-Marne)

Volets postiches d’un immeuble de Cachan (Val-de-Marne)

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

JO 2024, dernière chance

250000 billets pour les jeux olympiques ont été mis en vente ce mercredi 17 avril. C’était donc la toute dernière chance de ne pas en réserver.