La revue culturelle critique qui fait des choix délibérés.

La revue culturelle critique qui fait des choix délibérés.

À ceux qui résistent
| 11 Déc 2020

des feuilles nous avons pris la lumière bleutée qui fait aux arbres leur robe d’ombre
et du ciel le roulement d’un coup de dés sur le tapis de l’infini
aux bouches emprunté les poissons et l’argent des paroles
éclaboussures saisissantes
à la flaque de la lune son émersion
à la nudité sa démesure
aux torrents nous avons puisé l’insouciance des rivages
des peuples minuscules appris l’innombrable fragilité
mamelle de la durée
et des bêtes
à pareillement aimer la faim la chasse et le festin
nous avons tiré nos forces de l’épaisseur
entre nos rêves
nous sommes prêts

À ceux qui résistent - Microscopies © Frédéric Teillard

Frédéric Teillard
Microscopies

[ttfmp_post_list id= »postlist_137″ columns= »3″ type= »post » sortby= »date-asc » count= »-1″ offset= »0″ taxonomy= »category:microscopies » show_title= »1″ show_date= »1″ show_excerpt= »0″ excerpt_length= »default » show_author= »0″ show_categories= »0″ show_tags= »0″ show_comments= »0″ exclude_current= »0″ thumbnail= »top » aspect= »landscape » paginate= »0″ arrows= »1″ dots= »1″ autoplay= »1″ delay= »6000″ transition= »scrollHorz »]

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dans la même catégorie

De la connaissance matriochka

savoir qu’au pied de la colline
l’océan qu’on voit bat contient déjà
ne plus savoir
qu’au pied de la colline
l’océan bat
et savoir qu’au pied
de la colline