La revue culturelle critique qui fait des choix délibérés.

La revue culturelle critique qui fait des choix délibérés.

Deux poils, deux mesures
| 04 Déc 2023

Comme chaque année, le 4 décembre – jour de la Sainte-Barbe (NDLR)–, une manifestation bon enfant organisée par le Mouvement Contre la Banalisation des Barbes et l’Extension du Domaine des Tatouages (MOCOBABAEXDOTA) devait se tenir – non pas comme les années précédentes avenue Henri Barbusse – mais rue Croulebarbe. Elle vient d’être interdite par la préfecture.

Les organisateurs dénoncent avec force cette décision qui montre une fois de plus qu’en la matière le préfet “fait deux poils, deux mesures!“ Ils envisagent de faire appel au Conseil Constitutionnel.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dans la même catégorie

Vitesses ressenties

Les nouvelles limitations de vitesse prennent désormais mieux en compte celles ressenties par les automobilistes.

Architecture: une proposition de Jérémie Decker

Dans la banlieue bouleversée par le Grand Paris, des promoteurs, avec la complicité d’architectes sans talent, commettent des ensembles interchangeables sans aucun intérêt ni avenir. Beaucoup de ces réalisations se dégradent à peine finies et devront probablement être totalement remaniées ou entièrement détruites d’ici 20 ou 30 ans. C’est bien la première époque où des architectes auront vu autant de leurs réalisations détruites de leur vivant!