La revue culturelle critique qui fait des choix délibérés.

La revue culturelle critique qui fait des choix délibérés.

Les oies du Capitole
| 09 Juil 2018

Stars and Dust © Ida Jakobs

Sous le patronage de l’année France-Israël, Kader Belarbi, directeur du Ballet du Capitole, invite trois chorégraphes israéliens au vocabulaire et au style bien à part : Roy Assaf, Yasmeen Godder, Hillel Kogan. Ce dernier a intitulé sa pièce Stars and Dust. Comme Pico Bogue, le héros de bande dessinée qui regarde la vie sans mièvreries ni bons sentiments, Hillel Kogan prend un malin plaisir à questionner, chambouler et démonter les codes du ballet. Sous son autorité, la troupe du Capitole s’échauffe en ondulant ventres à terre, tel le danseur du tube de l’été 1997, Alane, de Wes, puis en faisant le moonwalk de Michael Jackson. Les gracieuses danseuses exécutent une partie de La Bayadère de Marius Petipa. Sauf qu’elles ne sont que trois, et se trouvent, à juste titre, un peu ridicules en si petit nombre. Elles poursuivent en papotant (défonce, opium), avant de revenir sur scène la clope au bec. Sous le désopilant commandement d’Hillel Kogan, les danseurs du Capitole ont quelque chose des albatros de Baudelaire, leurs grandes ailes blanches devenant un fardeau. Eux naguère si beaux deviennent comiques. Et le public rit de bon cœur.

Aurore Braconnier
Danse

Festival Montpellier Danse 2018, jusqu’au 7 juillet 2018.

0 commentaires

Dans la même catégorie

Mon prénom est une ancre

Le spectacle “Fuck Me” de la chorégraphe argentine Marina Otero ne cesse de nous entraîner sur des fausses pistes… qui sont loin de mener nulle part.

La danseuse inconnue

À partir d’une image acquise dans une vente en enchères, un voyage dans le temps à la poursuite de Marina Semenova, icône de la danse classique au temps de l’Union soviétique.

La Pavlova

Elle fut la première véritable diva du ballet. La star des tsars. Mondialement connue elle contribua à faire passer la danse de l’artisanat à l’industrie du rêve. Un livre, signé Martine Planells, retrace la vie d’Anna Pavlova, danseuse et chorégraphe de légende.

Bailographies à Mont-de Marsan

La 31e édition du festival Arte Flamenco de Mont-de-Marsan s’est tenue du 2 au 6 juillet. Programmation de qualité, mélange générationnel, la manifestation ne s’essouffle pas. En prime, une très belle expo photo signé Michel Dieuzaide.

Maguy Marin ou l’urgence

Œuvre d’amour, d’admiration, Maguy Marin : l’urgence d’agir, le film de David Mambouch sur sa mère chorégraphe n’a rien de convenu. Le réalisateur travaille l’épaisseur et la densité du vécu, sait laisser parler, prend lui-même la parole. Et l’on sent qu’il y a, de son côté, une exploration des origines, que le ballet May B, conçu par Maguy Marin alors qu’elle était enceinte de lui, est pour lui un second ventre maternel.