AccueilArchives pour Juliette Keating

Auteur : Juliette Keating

Traduire l’impossible (entretien avec Alena Lapatniova)

Photo © Aleksei Andreev

Dans Les Enfants d'Alendrier, du romancier biélorussien Alhierd Bacharevič (éditions Le Ver à Soie), la langue est non seulement le thème central du livre, mais un personnage à part entière. Rencontre avec l’une des deux traductrices, Alena Lapatniova qui, avec Virginie Symaniec, a relevé brillamment le défi lancé par un texte « impossible à traduire ». (Lire l'entretien)

Une pépite au bidonville

Rue des pâquerettes, le dernier livre de Mehdi Charef, est le récit de l’arrivée en France de l’auteur-réalisateur, de son enfance dans une baraque d’un bidonville à Nanterre. Les enfants immigrés portent en eux la blessure de l’arrachement au pays d’origine, qu’ils sont obligés de soigner comme ils peuvent, puisque « le retour est un mythe. On ne s’enrichit pas, quand on est ouvrier on le reste toute sa vie ». (Lire l'article)

8, avenue Lénine : Heureuse comme une Rom en France

8, avenue Lénine. Heureuse comme une Rom en France. Un film de Valérie Mitteaux et Anna Pitoun

Pendant quinze ans Valérie Mitteaux et Anna Pitoun ont filmé Salcuta Filan, une Rom de Roumanie exilée en France en quête d’une vie meilleure. Veuve et mère de deux enfants scolarisés à l’école d’Achères, Salcuta lutte et surmonte avec force et détermination tous les obstacles qui se dressent sur le chemin des Roms pauvres, ces éternels présumés coupables. Les habitants, l’institutrice, le maire, se montrent solidaires et apportent à Salcuta l’aide indispensable pour faire face aux chicanes administratives, aux brimades préfectorales et aux multiples difficultés empêchant les Roms de France de vivre leur vie sans exclusion. (Lire l'entretien avec les réalisatrices)

Huit orages romains

Vacances romaines, sans princesse ni vespa. Nous débarquons de Fiumicino aeroporto par le train, puis la metropolitana nous jette sur les pavés en saillie de la place d’Espagne. Il est midi au milieu du mois d’août, lumière crue. Le soleil excite les groupes de touristes agglutinés au pied des escaliers qui grimpent à Santissima Trinità dei Monti. Nous tirons nos valises jusqu’à l’hôtel. Mon compagnon de voyage a quatorze ans, c’est son premier séjour à Rome. Je ne sais ce que mon fils en retiendra. Journal d'un voyage sur fond d'orages. (Lire le journal)

Parler vraiment, c’est mettre le monde à l’envers

Dans ses romans comme dans ses récits, Leslie Kaplan place la parole au centre de toute création, au cœur du drame. La parole et son rapport à la Révolution, c’est le sujet de la conférence interrompue que l’autrice a donnée au Centre international de Cerisy-la-Salle en septembre 2017, publiée récemment aux éditions P.O.L sous le titre Mai 68, le chaos peut être un chantier. “L’empêchement de penser est caractéristique du silence d’aujourd’hui”, dit Leslie Kaplan. Dès lors, comment peut-on encore parler et se parler quand la puissance des mots s’épuise dans le contrôle total du sens ? (Lire l'article)

Mondes tsiganes, ombres et lumières

L’exposition Mondes tsiganes, au Musée national de l’histoire de l’immigration, interroge sur l’utilisation de la photographie dans la construction des stéréotypes associés aux populations roms de France et d’ailleurs. Elle permet de comprendre comment la photographie contribue à forger des images figées des Roms dans la monstration insistante de leurs différences avec les non-Roms, mais participe encore à leur assignation à l’unique lieu social qui leur est concédé : celui de la marginalité. (Lire l'article)

Sœurs de Chaos

Une femme dite folle, ceux qui l'approchent s'accordent à la trouver belle. Elle a une sœur jumelle, une artiste peintre qui porte le même prénom qu'elle, celui de la mère, mais qui vit loin, dans l'Autre Ville. La Folle est détenue depuis dix ans à l'asile, et comme le font les fous, se cogne la tête contre la porte de sa chambre d'hôpital au numéro troublant : 2666. Écrit dans une langue magnifique, Chaos de Mathieu Brosseau est un roman de l'après catastrophe, celle de la perte irrémédiable du sens. (Lire l'article)