Les choix de délibéré – 17 oct. 2016


DANSE


Deux fois deux

 Le chorégraphe Mitia Fedotenko et Natacha Kouznetsova, sa complice présentent AkhmatModi, une nouvelle pièce qui évoque la rencontre du peintre franco-italien Amadeo Modigliani et de la poétesse russe Anna Akhmatova, à l’aube de leur histoire et de leur art. MCV 

Les 18 et 19 octobre à 20h30 au Cratère-Scène nationale d’Alès


Karavel, on embarque

Dix ans déjà que le Centre chorégraphique Pôle Pik de Bron initié par Mourad Merzouki également directeur du Centre chorégraphique national de Créteil propose un festival où l’on peut suivre ou découvrir la scène contemporaine hip hop. Rendez-vous, par exemple, pour la soirée de shows chorégraphiques le 18 octobre à l’Espace Albert Camus de Bron où les techniques les plus inventives se télescopent. MCV

Jusqu’au 4 novembre, www.festivalkaravel.com


Silence à Chaillot

À l’initiative de Dominique Dupuy, pionnier de la danse moderne et contemporaine française d’après-guerre, jusqu’à maintenant, on pourra vivre une année de silences. Avec la collaboration du Collège international depPhilosophie, ce projet porté par le Théâtre national de Chaillot en partenariat avec de nombreux théâtres et structures culturelles proposent de parler et de faire du bruit avec des performances, des rencontres, des spectacles, toutes disciplines confondues. MCV

Silences, jusqu’en décembre 2017


THÉÂTRE


Utopistes

Après une dégustation du “vin du mois” (santé !), reprise du Cercle des Utopistes anonymes, théâtre musical clownesque d’Eugène Durif dans une mise en scène de Jean-Louis Hourdin et une musique de Pierre-Jules Billon. MCV

Le Cercle des Utopistes anonymes, du 18 au 20 à La Générale, 14 av Parmentier, Paris 11ème. Entrée : participation libre.


Comique proustien

Dans sa salle fétiche, Philippe Caubère rejoue éternellement sa jeunesse et sa maman. Soit, en alternance  La Danse du diable, matrice de sa recherche du temps perdu et Le Bac 68, un épisode déjà traité mais présenté ici en version “complète”. Un flot de souvenirs avec une chaise comme arme du rire. RS

La Danse du diable et Le Bac 68, Théâtre de l’Athénée-Louis Jouvet, Paris 9ème, en alternance jusqu’au 20 novembre


LIVRES


Le lapin ! Le lapin !

Hazel, Fyveer et tous les garennes de Watership Down sont de retour ! Monsieur Toussaint Louverture ressort ce classique de la fantasy animalière de Richard Adams (1972), dans une nouvelle traduction. “La terre toute entière sera ton ennemie, chaque fois qu’ils t’attraperont ils te tueront, mais d’abord, ils devront t’attraper.” Une ode à la liberté et une leçon d’humanité admirable (de lapin) ! SR

Watership Down, de Richard Adams, traduit de l’anglais par Pierre Clinquart & Monsieur Toussaint Louverture


Le nouveau magicien d’Oz

Analyser une série télé comme une œuvre d’art : prof à Normale sup, spécialiste de théâtre, Jean-Loup Rivière fait de sa propre addiction un objet d’étude. Et déverrouille tous les sens d‘Oz, épopée carcérale particulièrement violente envisagée comme une suite d’énigmes mythologiques. À dévorer et méditer. RS

Oz. Drogue, amour et utopie, de Jean-Loup Rivière, Presses universitaires de France


L’Italie des années de plomb : laboratoire des démocraties modernes

Terrorisme, démocraties confisquées, confusion, état d’urgence, démagogie… Le manque de mémoire est une aubaine. L’Europe d’aujourd’hui sent la mise sous tutelle et le complot. Mais il n’y a pas de complot. Il y a l’Histoire. Il y a, pour comprendre 2016, l’Italie des années de plomb. LB

Une Mort de plomb, de Pino Adriano, éditions La librairie Vuibert


Designer d’architectures

Dans tous les bâtiments de Dominique Perrault, on a admiré des mailles tissées géantes, de grands lustres complexes. Tout cela explose au Pavillon Dufour de Versailles, récemment livré. C’est Gaëlle Loriot-Prévost, designer associée à l’architecte, qui est la grande main de cette architecture intérieure. Un ouvrage complet décrypte le dialogue qu’elle sait créer avec l’espace, à toutes les échelles. Il est signé Michèle Champenois, critique de design (ex-Monde) et mis en page avec virtuosité par le graphiste Philippe Apeloig. AMF

Gaëlle Lauriot-Prévost, Design / Dominique Perrault, Architecture, de Michèle Champenois, éditions Norma
Lire aussi Chroniques graphiques, de Philippe Apeloig, Tind Editions


EXPOS


Le design remis à jour

Pour sa centième exposition depuis 1999, la galerie parisienne kreo expose une centaine de ses pièces exceptionnelles. “Une pièce par jour”, pour revoir des petites icônes qui ont marqué l’histoire récente du design international. Que choisir ? Le Sleeping Cat, des Radi Designers qui hybride carpette, feu de cheminée et chat ? Une chaise de Marc Newson, une table de Konstantin Grcic ou une lampe des frères Bouroullec? Un panorama jubilatoire. AMF

Galerie kreo, 31, rue Dauphine, 75006. Jusqu’au 22 octobre.


Roses tropiques

L’imaginaire tropical occupe une place toujours plus importante sur la carte de l’art d’aujourd’hui, charriant une esthétique, mais aussi une politique. Pour sa deuxième exposition personnelle à la galerie Derouillon, Roman Moriceau voit les tropiques en rose et pose le décor d’un paradis artificiel, bruissant de chants d’oiseaux et d’odeurs sucrées. Une drôle d’île où robinsonner. NL

Roman Moriceau, In Heaven Everything is Fine, galerie Derouillon, 38 rue Notre Dame de Nazareth 75003 Paris, mardi-samedi, 14h-19h, jusqu’au 12 novembre 2016.


ARCHITECTURE


And the winners are…

Le musée des Beaux-Arts de Lille (1997), les Archives départementales à Rennes (2006) ou encore la médiathèque André-Malraux de Strasbourg (2008)… Regardons bien ces bâtiments pour comprendre pourquoi Jean-Marc Ibos (né en 1957) et Myrto Vitart (née en 1955), viennent de recevoir le Grand prix national d’architecture. Ce prix, très irrégulier dans sa périodicité, inaugure les Journées nationales de l’architecture qui se dérouleront les 14, 15 et 16 octobre. AMF

CINÉMA


Captain conformist

Un papa genre hip vachement cool élève lui-même ses enfants. Résultat : un jeune Américain rousseauiste du XXIe siècle est très musclé et sait tuer un chevreuil à mains nues, mais il adule Noam Chomsky (au lieu de le lire) et n’écoute les variations Goldberg que par Glenn Gould. À genoux et snob : une école privée comme une autre. NW

Captain Fantastic, de Matt Ross, avec Viggo Mortensen, Frank Langella, George Mackay…


LES CHOIX DE LA SEMAINE

Imprimer Imprimer