La revue culturelle critique qui fait des choix délibérés.

La revue culturelle critique qui fait des choix délibérés.

Fin de parcours
| 22 Juin 2022

L’enquête menée sur la société Jacquie et Michel a permis de mettre à jour et de démanteler un véritable réseau international de trafic d’orgasmes.


Lire notre article complet en page 12


 

2 Commentaires

  1. A-t-on idée de ce que la police compte faire des marchandises saisies?

  2. Une saisie conservatoire a été effectuée et les « marchandises » saisies ont été placées dans un congélateur jusqu’à la fin de l’enquête. Elles ne pourront pas être transplantées pendant cette période, même si la demande est forte – et nous savons qu’elle l’est! – et ne seront en aucun cas déplacées, tout orgasme décongelé ne pouvant en aucun cas être recongelé!
    La rédaction

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dans la même catégorie

Bill Vuzay met la clim’

Dans un souci louable de réduire son empreinte carbone, c’est par téléphone que Bill Vuzay nous a entretenu de son nouveau projet ambitieux destiné à faire baisser les températures mondiales: installer des climatiseurs extérieurs.

Désillusion

Sale temps pour les sœurs Rosio, qui sur Spotify n’ont comptabilisé que deux écoutes le mois dernier… À quoi bon prêcher dans un désert peuplé d’incultes?

Une décision qui ne pas(tis)se pas

De nombreuses décisions ont été prises afin de réduire le gaspillage de l’eau dans les régions touchées par la sécheresse. La plupart d’entre elles ont été acceptées sans trop de résistance. Il y en a toutefois une qui ne passe pas…