The Pusher

Signes précurseurs de la fin du monde : chaque semaine, l’Apocalypse en cinquante leçons et chansons. Ou peut-être moins si elle survenait plus tôt que prévu.

Il est 17 heures au bar-tabac de la Poste, à Saint-Pair-sur-Mer (Manche). Deux hommes entrent, la mine renfrognée. Ils s’avancent vers le comptoir en balayant la salle vide d’un regard fatigué.

– C’est vraiment terrible, les fins d’après-midi. Trop tôt pour l’apéro, trop tard pour tout le reste.
– C’est quoi tout le reste ?
– Tu ne comprendrais pas, René …
– Vas-y, dis-moi que je suis un con !
– Tu es un con.
– Merci. Et toi, Doudou, tu n’es qu’un vieux connard dépressif.
– Tu n’as probablement pas tort, René.
– Patron ! Deux blancs pour deux connards au bout du rouleau, et que ça saute !

Le patron lève les yeux de son Paris Turf, se lève et se dirige lentement vers une bouteille de sauvignon. Il se ravise et sort pisser.

– Au bout du rouleau, tu n’as pas tort non plus. Tu as vu le journal ?
– Ils racontent quoi comme conneries aujourd’hui, mon Doudou ?
– Ils disent que ce vendredi 10 mai est le jour du dépassement européen.
– C’est quoi ça ? Un nouveau jour férié ? Une performance collective ?
– Non, ça veut dire que dès aujourd’hui, cinq petits mois après le début de l’année, l’Europe a déjà pêché plus de poissons et coupé plus d’arbres que ce que les océans et les forêts sont capables de produire en un an, et qu’elle a émis plus de carbone que ce que la nature est capable d’absorber.
– C’est vrai aussi pour le pinard, Doudou ?
– Ils ne le disent pas, René, mais vu ce que tu es capable d’absorber, ça ne m’étonnerait pas qu’on soit obligé d’augmenter la production rien que pour toi. Donc encore plus de pesticides, encore plus d’irrigation…
– À propos d’irrigation, patron, c’est un peu le Sahel de ce côté-ci du comptoir. Mais il est passé où Dédé ?
–  Tu rigoles, mais si le monde entier vivait comme les Européens, il faudrait quasiment trois planètes pour subvenir aux besoins de l’humanité.
– Tu nous imagines en panne de sauvignon ? Mais on crèverait !
– Ce n’est pas la préoccupation principale de l’humanité, mais bon, ton image vaut ce qu’elle vaut. Tu n’as qu’à te dire que c’est aujourd’hui le jour du dépassement du sauvignon. Ça te parle maintenant ?
– Ah oui je flippe carrément.

Le patron revient en reboutonnant sa braguette

– Dis Dédé, tu as encore combien de bouteilles de sauvignon dans ta cave ? Il faudrait pas en commander ?
– Ils disent aussi dans le journal que c’est le Luxembourg et la Suède qui font le pire score côté ratiboisement de l’environnement.
– Remarque, on pourrait toujours se rabattre sur le calva.
– La France n’est pas parmi les meilleurs, mais bon, son jour de dépassement n’aura lieu que la semaine prochaine, le 15 mai. C’est toujours dix jours plus tard que l’an dernier.
– Ceci dit, si on ne buvait que du calva, on serait pas beaux à voir, non, mon Doudou?
– Ils disent que si la France fait un peu mieux que l’an dernier, ce n’est pas grâce à la transition écologique mais à cause des inondations et de la sécheresse. Les récoltes ont baissé et l’impact sur la nature a été moins important.
– Il faudrait planter plus de pommiers, faire pousser plus d’alambics.
– Remarque, en 1961, le jour du dépassement français, c’était seulement le 30 septembre. On n’est pas sur la bonne pente, c’est clair.
– Ça pousse où les alambics ? On les fait comment ?
– Mais tu m’emmerdes avec tes questions à la con, René !
– Oh, du calme ! Ça va, je déconne. Euh … tu vas voter quoi aux européennes ?
– Bon, un alambic est un truc en verre qui …

De la radio s’échappe un air de Steppenwolf, chose assez rare sur les ondes de NRJ :

You know I’ve smoked a lot of grass
Oh Lord, I’ve popped a lot of pills
But I never touched nothin’
That my spirit could kill
You know, I’ve seen a lot of people walkin’ 'round
With tombstones in their eyes
But the pusher don’t care
Ah, if you live or if you die
God damn, the pusher
God damn, I say the pusher
I said God damn, God damn the pusher man

Édouard Launet
Signes précurseurs de la fin du monde

Si vous avez aimé cet article, vous pouvez
soutenir délibéré en cliquant ici !