La revue culturelle critique qui fait des choix délibérés.

La revue culturelle critique qui fait des choix délibérés.

Un trafic qui ne manque pas de piquant
| 24 Juin 2022

C’est à la suite d’un banal vol de surveillance effectué par un avion des douanes qu’un bateau de pêche a été intercepté au large des Côtes d’Armor. Les douaniers, s’étonnant à juste titre d’un transbordement suspect réalisé au large, depuis un navire immatriculé au Canada, ont dépêché un garde-côte qui a procédé en urgence au contrôle et à l’arraisonnement du bateau. Les cinq membres de l’équipage ont été arrêtés. Bien qu’ils aient tenté de se débarrasser à la hâte de leur précieux chargement en le jetant à la mer, ce ne sont pas moins de neuf tonnes de moutarde forte et cinq tonnes de moutarde à l’ancienne qui ont été découverts à bord. Quant au navire canadien, il a été appréhendé et escorté vers le port de Southampton. C’est toute une filière de contrebande qui pourrait bien avoir été démantelée grâce à cette opération.

1 Commentaire

  1. Vous prenez vraiment vos lectrices pour des cornichons!

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dans la même catégorie

Bill Vuzay met la clim’

Dans un souci louable de réduire son empreinte carbone, c’est par téléphone que Bill Vuzay nous a entretenu de son nouveau projet ambitieux destiné à faire baisser les températures mondiales: installer des climatiseurs extérieurs.

Désillusion

Sale temps pour les sœurs Rosio, qui sur Spotify n’ont comptabilisé que deux écoutes le mois dernier… À quoi bon prêcher dans un désert peuplé d’incultes?

Une décision qui ne pas(tis)se pas

De nombreuses décisions ont été prises afin de réduire le gaspillage de l’eau dans les régions touchées par la sécheresse. La plupart d’entre elles ont été acceptées sans trop de résistance. Il y en a toutefois une qui ne passe pas…