Festival Paris ne finit jamais

#guide

 

 

Paris ne finit jamais n’est pas seulement le titre d’un roman autobiographique de Enrique Vila-Matas, c’est aussi le nom d’un festival conçu pour promouvoir la littérature hispanophone. Prévu du 15 au 30 juin, il est maintenu via Internet et propose quinze rendez-vous avec des auteurs, mais aussi des cinéastes, des universitaires, des traducteurs, des éditeurs. Avec en ouverture une conférence de Jean-Luc Nancy intitulée L’idée de littérature, les lumières de l’imagination. On pourra tous les soirs à 19h30 se connecter au site du festival pour y suivre la rencontre du jour. Au programme également, l’attribution de plusieurs prix. En attendant une édition non-virtuelle, en 2021… 

Festival Paris ne finit jamais, du 15 au 30 juin 2020. 

RS
Guide

 

Le grand cahier d’Agota Kristof adapté par la compagnie Forced entertainement © Hugo Glendinning

Le Grand Cahier, lecture forcée

14 novembre 2021
Aucune idée de Christoph Marthaler © J

Dingo moderato

10 novembre 2021

« Ultime combat » au Quai Branly, l’expo qui casse les briques

10 octobre 2021
TRIPOTES_LA_CIE_Encore_une_fois ©Tom_Leentjes

Les arts de la rue en circulation alternée

17 juillet 2021
Usages du faux, un festival toulousain en quatre temps, en vrai ou en visio. Premier temps du 18 au 21 mars 2021.

Haut les masques

20 mars 2021
La divine comédie d'Amélie Nothomb sur Audible

Amélie Nothomb divine sur Audible

12 février 2021
Vidéopoésie sur YouTube, par Gianna Schmitter

Vidéopoésie sur YouTube

20 janvier 2021
no no boy de John Okada, traduit de l’anglais par Anne-Sylvie Homassel, Les éditions du Sonneur, 2020

No no boy de John Okada

12 décembre 2020
Fin de saison de Thomas Vinau, Gallimard, coll. Sygne, octobre 2020

Fin de saison de Thomas Vinau

24 novembre 2020
Les singes rouges de Philippe Annocque, Quidam éditeur, coll. Made in Europe, octobre 2020, 172 p, 18€

Les singes rouges de Philippe Annocque

9 novembre 2020
Des souris et des hommes de John Steinbeck, illustré par Rebecca Dautremer, traduit de l’américain par Maurice-Edgar Coindreau, éditions Tishina, octobre 2020

Des souris et des hommes illustré par Rébecca Dautremer

21 octobre 2020
C’est pas là, c’est par là, par la compagnie Galmae © Galmae

Scènes de rue maintient la flamme

15 octobre 2020

Chili, cinéma obstiné

30 septembre 2020

Au bal des absents de Catherine Dufour

18 septembre 2020
Les filles, de Salimata Togora

Ca va, ça va le monde !

19 juillet 2020

Le temps retrouvé des juifs du Tafilalet

13 juillet 2020

Festival Paris ne finit jamais

14 juin 2020
Nicolas Jaillet, Mauvaise graine, La manufacture de livres, 2020

Mauvaise graine

11 juin 2020