Livraisons du désert

#guide

 

Le vent du désert

Guerre du Golfe, janvier 1991 : Adel, jeune soldat français, se suicide dans le désert du Koweit. Adel avait grandi dans un quartier populaire de Toulon, comme son ami d’enfance Cesare. Enfant d’immigrés maghrébins, il s’était engagé dans l’armée pour « affirmer son  appartenance française, en plus de l’héritage parental, et surtout, glorifier le sacrifice des pères et mères, en leur offrant la réussite dont ils avaient sans doute rêvé pour eux-mêmes ». Mais, sur place, ses camarades le prennent pour cible : il est arabe, n’est-ce pas, comme ceux qu’ils combattent ? La faute à Saddam de Samira Sedira (Éditions du Rouergue) est un roman sombre, au style dépouillé, qui raconte une vie fauchée trop tôt, car « dans le désert, quand le vent souffle, on peut sangloter misérablement, et mourir sans gloire, derrière un mur de sable ». NP

La faute à Saddam de Samira Sedira (Éditions du Rouergue), 112 pages, 13,50 euros

    

Revues en fête

Livraisons, festival lyonnais de la revue, fête sa quatrième édition. Au menu, jusqu’au dimanche 29 avril, lectures, conférences, débats, rencontres, spectacles. Et un constat : situées dans un éco-système spécifique, les revues résistent bien à la normalisation numérique.  Et de Georges ou Graou, revues jeunesse éditées par Maison Georges à Espace(s), revue écrite par des astrophysiciens du CNES, l’éventail est large… RS

Livraisons-Festival de la revue, à Lyon, jusqu’au 29 avril.

Guide