La revue culturelle critique qui fait des choix délibérés.

La revue culturelle critique qui fait des choix délibérés.

Au carrefour du présent
| 19 Avr 2020

l’entrée se fit imperceptiblement
dans des temps beaucoup
plus difficiles

les murs disent qu’avant
ils aimaient les gens
mais que c’est fini
la philanthropie
de pierre et de fer
terminé y compris
pour les jeunes filles qui passent la nuit
sur le trottoir espérant voir
de plus près leurs chanteurs métalliques
gris et mélancoliques
les murs disent bien haut
épuisée révolue l’empathie
rugueuse et silencieuse
d’il y a peu

l’avenir
ils ne plus le désirent
et comme l’abandonnent un
cadavre
à leurs enfants

Au carrefour du présent (Microscopies) © Frédéric Teillard

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dans la même catégorie

De la connaissance matriochka

savoir qu’au pied de la colline
l’océan qu’on voit bat contient déjà
ne plus savoir
qu’au pied de la colline
l’océan bat
et savoir qu’au pied
de la colline