Iwato et Kôdo

#guide

 

Iwato

Au pied du Sacré-Cœur, la Halle Saint Pierre propose samedi 1er décembre Iwato : une création originale tout en tambour et danse classique japonaise inspirée de la légende de la déesse du soleil Amaterasu. C’est poétique, dépaysant, et constitue une porte d’entrée (ou de sortie) parfaite à l’exposition Art brut japonais II qui se tient jusqu’au 10 mars 2019. Entrée libre, réservations conseillées. Durée 30 minutes.

Stéphanie Estournet
Guide

Exposition Art brut japonais II à la Halle Saint-Pierre, 2, rue Ronsard – 75018 Paris, métro Anvers ou Abbesses, jusqu’au 10 mars 2019.
Iwato, de Nori Kaijo (Taïko, tambour japonais)et Yûkô Fujima (Nihon buyô, danse classique japonaise), auditorium de la Halle Saint Pierre, samedi 1er décembre à 17 heures – entrée libre. Réservation conseillée : 01 42 58 72 89

   

À vue de nez

Chantal Jaquet, Philosophie du kôdô : l'esthétique japonaise des fragrances, VrinLes personnes au nez fin seraient bien avisées de lire le dernier ouvrage de Chantal Jaquet Philosophie du kôdô qui nous fait pénétrer au Japon, dans l’univers quelque peu mystérieux, pour nous autres européens, des fragrances rares et précieuses. Le kôdô est à la fois un art, celui des parfums, une pratique et une éthique : c’est au fond une philosophie. L’intérêt de ce livre, en dehors – et ce n’est pas rien – de ce qu’il nous apprend de la culture nippone, est de nous amener à réinterroger à la fois ce que nous appelons un art et les raisons qui ont conduit notre culture à chasser des beaux-arts le nez, le palais et le toucher pour ne conserver que les sens dits nobles que sont la vue et l’ouïe. Le lecteur découvrira ainsi qu’un parfum s’écoute. Il apprendra aussi que les fragrances sont à l’image de notre monde où tout n’est que passage. Les parfums s’envolent, comme le reste. 

Gilles Pétel
Guide

Chantal Jaquet, Philosophie du kôdô : l’esthétique japonaise des fragrances, Vrin, 255 pages, 19 euros.