La revue culturelle critique qui fait des choix délibérés.

La revue culturelle critique qui fait des choix délibérés.

Catherine Peillon, révélations
| 21 Juin 2022
Cafédomancie © Catherine Peillon

Cafédomancie © Catherine Peillon

La photographe Catherine Peillon expose en ce moment une vingtaine de ses photos à la galerie Ici-même. Originaire de Marseille, Catherine Peillon poursuit depuis de nombreuses années un travail sur la matière du réel qu’elle cherche à capter dans un jeu de lumières et de contrastes. Le détail retient particulièrement son attention et tout son art consiste à révéler ce qui d’ordinaire nous échappe, à l’image de ce marc de café laissé dans une tasse, où l’on peut lire l’avenir (Cafédomancie, 2016) ou encore de cette vue surprenante d’entrailles de poissons mise en valeur par un rouge stupéfiant (Haruspices, 2021). L’artiste s’amuse ainsi à prêter une signification mystérieuse aux choses les plus insignifiantes (des filets de pêcheurs, de la vapeur d’eau, du cuir, etc.). Chacun reste alors libre de donner ou non un sens aux images qui s’offrent à sa vue.

Haruspices © Catherine Peillon

« Devine – fragments pour un répertoire des arts divinatoires » à la galerie-cave Ici-Même, 68, rue de Charenton. 75012 Paris. Du 12 juin au 30 septembre 2022.

Commissaire d’exposition : Camille Boisaubert

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dans la même catégorie

La conteuse aux pieds nus

« Une nuit à travers la neige » est adaptée de « L’Homme qui rit » de Victor Hugo par Ariane Pawin. Du conte, du théâtre-récit, du mime, de la peinture aussi grâce aux lumière de Marien Tillet. Et une petite forme qui n’a rien de mineure.

Mon prénom est une ancre

Le spectacle “Fuck Me” de la chorégraphe argentine Marina Otero ne cesse de nous entraîner sur des fausses pistes… qui sont loin de mener nulle part.

Au cœur du voyage interdit, par Dennis Kamerun

Dans « Les héros du quotidien », l’auteur camerounais Dennis Kamerun nous entraîne dans le voyage migratoire vers l’Europe que tant entreprennent au risque de leur vie. Ce roman-témoignage est le tableau effarant d’un monde que l’on voudrait hors de ce monde, mais qui est bel et bien le nôtre.

Les livres et le capital

Dans Brève histoire de la concentration dans le monde du livre (Libertalia), Jean-Yves Mollier montre que la récente tentative de fusion entre Hachette et Editis n’est que le nouvel avatar d’une longue histoire.