Trois destins du beau

que dire de ce qui
sitôt saisi
s’évanouit

et du panier où le parfum puissant des roses mures se mêlait à l’odeur tenue du poisson montaient une haleine de massacre et des cris de couleur

on ne voulait pas le manger on désirait seulement que cela fût

Microscopies : Trois destins du beau © Frédéric Teillard

Frédéric Teillard
Microscopies