Nicolas Witkowski (1949-2020), parti comme un papillon

Il nous avait plongés, à sa manière érudite et ironique, dans les univers de Domenico Scarlatti et de Tex Avery. Il était écrivain, journaliste, éditeur, à l’occasion bourlingueur. Il avait une passion égale pour les sciences et la culture qui lui avait fait écrire des ouvrages aussi divers que Histoire sentimentale des sciences (Le Seuil), Papillonnages, une histoire culturelle du papillon (Le Seuil) ou encore Petite métaphysique des jouets (La Martinière).

Nicolas Witkowski est mort à l’âge de 70 ans. Mort soudaine, inattendue, à l’image de sa vie déroutante. Nicolas avait une formation scientifique qu’il avait envoyé balader pour passer quelques années dans un hamac en Guyane à regarder la mer et s’en était allé explorer la forêt équatoriale. Il était revenu en France métropolitaine enseigner la physique, puis était devenu à Paris un des éditeurs les plus respectés dans le domaine des sciences, au Seuil comme chez Odile Jacob. Il a publié les plus grands noms de la physique tout en continuant d’écrire sa propre oeuvre. Les éditions Gallimard lui avaient demandé de créer leur première collection scientifique, mais l’aventure a tourné court car Nicolas avait un caractère si bien trempé qu’il refusait tout compromis.

Tous ceux qui l’ont côtoyé appréciaient ses connaissances encyclopédiques et son humour. C’était un esprit du XVIIIe siècle égaré dans le XXe puis le XXIe, qu’il regardait avec une ironie ravageuse. Il était fasciné par l’histoire des sciences, les fougères et le vol des papillons, ce déséquilibre permanent que les savants peinent à expliquer. Papillon lui-même, il volait de curiosité en curiosité. Ses ailes continuent de battre dans ses livres et chroniques, mais l’air, lui, n’est plus le même. Moins léger, moins surprenant. Triste.

Édouard Launet

Chroniques scarlattiennes

Scarlatti manuscrit biblioteca marciana

555

1 novembre 2015
La voix de son maître Wanda Landowska Scarlatti

Top ten

8 novembre 2015
Domenico Scarlatti Cat's Fugue

1685

15 novembre 2015
Scarlatti, “Suites de pièces pour le clavecin”, édition Roseingrave. Si l'on en juge par le touchant petit mot laissé sur cette édition Roseingrave de sonates de Scarlatti, Cecilia Arne, célèbre soprano et grande amie de Händel, a dû passer de longues heures dessus : “I have often practiced these” écrit-elle : je les ai beaucoup travaillées...

La secte Scarlatti

22 novembre 2015
Sébastien Érard clavecin piano Scarlatti rosace

L’or du Brésil

29 novembre 2015
Scarlatti Gusmão aéronef

Lumières portugaises

6 décembre 2015

Merveilleux

13 décembre 2015
scarlatti bion jésuite witkowski

Un jésuite à éclipses

20 décembre 2015
domenico scarlatti chroniques scarlattiennes

Un musicien mécaniste

27 décembre 2015
chroniques scarlattiennes domenico scarlatti

Sonate pour Leibniz

3 janvier 2016

Un certain je-ne-sais-quoi

10 janvier 2016
Jean Restout: La Mort de sainte Scolastique (détail)

Les soupirs de Diderot

17 janvier 2016
Portrait de Farinelli (détail) par J. Amigoni

Farinelli nous casse les oreilles

24 janvier 2016
Portrait de jeune fille par Émile Vernon

Les romantiques n’aiment pas les cerises

31 janvier 2016
Colette en faune

Wanda et ses amies

7 février 2016
Violet Gordon Woodhouse par Alvin Langdon Cobürn - vignette

Violet et ses amis

14 février 2016
© Marcela Bolivar, “Leda”

Léda sans cygne

21 février 2016
Ida Rubinstein, 1909

Ida avec flèches

28 février 2016
Anaïs Nin

Le papa d’Anaïs

6 mars 2016
Nijinsky dans La Péri de Paul Dukas, en 1911, vu par Bakst

Diaghilev groupie

13 mars 2016
Marcel jouant une sonate à une petite fille que cela fait bien rigoler.

Chauffe Marcel

20 mars 2016
Jean Giono

La petite sonate en fa majeur

27 mars 2016
Scott Ross avec son chat, mais sans son poisson

Poisson d’avril

3 avril 2016
El Jaleo, de John Singer Sargent, 1882

Olé !

10 avril 2016
Chroniques scarlattiennes / Ramón Casas, Jeune décadente (1899), Musée de Montserrat

L’annuaire de Kirkpatrick

17 avril 2016
Rare exemple de “cristal” construit par et pour la musique: le pavillon Philips de 1958.

Le cristal de Varèse

24 avril 2016
Max Ernst, La Forêt (1931) © ADAGP / Musée de Grenoble - Une chronique scarlattienne de Nicolas Witkowski

La forêt de Debussy

1 mai 2016
Sonia Delaunay, Trois femmes, formes, couleurs, 1925. Musée Thyssen Bornemisa, Madrid

Le style et la structure

8 mai 2016

Un musicien en or

15 mai 2016
Scarlatti manuscrit biblioteca marciana

La sonate comme Ovni

22 mai 2016

Chroniques avéryennes

L’irréductible Gaulois du cartoon

6 octobre 2016
Tex Avery fait-il (encore) rire? Nicolas Witkowski pose la question.

Tex Avery fait-il (encore) rire ?

13 octobre 2016
Robert Benayoun

Tex Avery existe-t-il ?

20 octobre 2016
Henri Bergson (1878)

Droopy chez Bergson

27 octobre 2016
Gérard Genette à l'honneur des chroniques avéryennes de Nicolas Witkowski

Métaphores et métalepses

3 novembre 2016
Homunculus averyensis

Homunculus averyensis

10 novembre 2016
“Big Bad Wolf chez Ibn al-Haytham”: Une chronique avéryenne de Nicolas Witkowski

Big Bad Wolf chez Ibn al-Haytham

17 novembre 2016
Théorie du coyote suspendu. Une chronique avéryenne de Nicolas Witkowski

Théorie du coyote suspendu

24 novembre 2016
Aristote à Hollywood. Une chronique avéryenne de Nicolas Witkowski

Aristote à Hollywood (1)

1 décembre 2016
Aristote à Hollywood (2) ou Tex Avery par Nicolas Witkowski

Aristote à Hollywood (2)

7 décembre 2016
La sémiophysique pour les nuls

La sémiophysique pour les nuls

13 décembre 2016
“Instable comme une saillance”, une chronique de Nicolas Witkowski sur Tex Avery

Instable comme une saillance

20 décembre 2016
“Obstinée comme une prégnance”, une chronique avéryenne de Nicolas Witkowski

Obstinée comme une prégnance

27 décembre 2016
Tex Avery: le langage est-il une chose?

Le langage est-il une chose ?

3 janvier 2017

Des effets figuratifs

10 janvier 2017
Tex Avery, Cock-a-Doodle-Dog (analyse par Nicolas Witkowski)

Cock-a-Doodle-Dog

17 janvier 2017
Tex Avery, The Counterfait Cat

The Counterfeit Cat

24 janvier 2017
"La porte", une chronique avéryenne de Nicolas Witkowski

La porte !

31 janvier 2017