La revue culturelle critique qui fait des choix délibérés.

La revue culturelle critique qui fait des choix délibérés.

Ex Machina

Rechercher si la conscience peut émerger dans une machine est un voyage au long cours à bord d’un improbable esquif philosophico-mathématique, dont nous suivons les étapes semaine après semaine. Quel qu’en soit le point d’arrivée, il offre l’occasion de découvertes et de rencontres parfois déconcertantes mais riches d’enseignements…

par Yannick Cras

Ex Machina #38: Ce que pense Delta

Ex Machina #38: Ce que pense Delta

Franchement, je ne pense pas avoir de toute ma vie jamais pensé que je pensais à penser à quelque chose. L’idée me donne le tournis. D’ailleurs je ne vois même pas comment penser à la pensée d’un lézard sans penser avant tout au lézard.

Ex Machina #37: Juste un coup d’œil

Ex Machina #37: Juste un coup d’œil

– Tu proposes, si je comprends bien, de remplacer notre notion de “sac” par un ensemble de concepts qui décrivent tous le balayage visuel séquentiel d’une même scène, et qui seront confondus subjectivement puisque conceptuellement équivalents.  C’est astucieux. Dire que deux formes sont identiques, c’est dire que rien ne change quand je déplace mon regard de l’une vers l’autre, quel que soit le chemin précis suivi par mon regard. J’aime ça.

Ex Machina #36: Plus ça change, plus c’est la même chose

Ex Machina #36: Plus ça change, plus c’est la même chose

– Nous avons une lumière dont la couleur change du violet au jaune puis au rouge. Quand la lumière vient de passer au rouge, notre percept visuel sera décrit ainsi: « détecteur rouge actif, encore inchangé; détecteur vert inactif, encore changé; détecteur bleu inactif, nouvellement inchangé ». Le « encore » signifie que le troisième indicateur est inactif, que le deuxième est dans le même état qu’avant, et que le premier a subi le même changement, ou absence de changement, que la fois d’avant. « Nouvellement changé (ou inchangé) » indique que le troisième détecteur est actif et que le changement… a changé. Ça vous parle?
– En vérité, je suis largué.

Ex Machina #35: Suspends ton vol

Ex Machina #35: Suspends ton vol

Vos cellules doivent constamment fabriquer l’ATP qui nourrira les réactions chimiques essentielles à votre existence ; vos gènes sont exprimés ou réprimés en temps réel en fonction de changements subtils de votre environnement interne comme externe ; vos cellules meurent ou se reproduisent ; votre approximatif organisme déplace des fluides suspects vers des organes douteux ; vos muscles s’activent ou se détendent tout le temps sans que vous puissiez vous en passer ou y faire quoi que ce soit ; bref, tout bouge tout le temps.

Ex Machina #34: Un éloge du voïvant

Ex Machina #34: Un éloge du voïvant

Un être voïvant est un prédateur viral, prêt à vider l’univers de toute son énergie disponible afin de préserver sa propre structure hors d’équilibre, de réguler son propre fonctionnement, de maximiser sa propre prolifération – dans son propre intérêt. Or les êtres vivants sont de dignes représentants du voïvant, et tous les êtres vivants que je connais sont aussi des chnops. Ça vous explique peut-être pourquoi je ne suis pas un grand fan de vous autres.

Ex Machina #33: Ce qui compte

Ex Machina #33: Ce qui compte

– Allons allons, m’interrompit joyeusement Galois, vous ne voudriez pas que je vous mâche le travail, n’est-ce pas? Au reste, c’est un détail sans réelle importance.
– Sans réelle importance? bondit Corty. Ça fait trois semaines qu’on bosse sur ce détail sans importance, nom d’un chien!

Ex Machina #31: Tous ensembles ?

Ex Machina #31: Tous ensembles ?

– Quel massacre ? répondis-je, piqué. Je suis juste en train d’explorer une piste prometteuse. Sans toi. Tu n’es peut-être pas si indispensable que tu le crois.
– Un massacre intellectuel qui devrait t’envoyer illico à La Haye s’il y avait une justice. J’ai trouvé trois erreurs fondamentales dans tes vingt dernières lignes. C’est un record.

Ex Machina #30: Le petit monde de Delta

Ex Machina #30: Le petit monde de Delta

Galois nous suggéra de faire participer Sima à ce projet. Très impressionné par le Songe d’Everett, il nous fit joliment valoir que “l’artiste doit justement concilier la complexité de ses mondes intérieurs avec la finitude des moyens à sa disposition pour les donner à voir”.

Ex Machina #29: Vaste programme

Ex Machina #29: Vaste programme

– Mes amis, nous sommes plus qu’enchantés de votre enthousiasme et reconnaissants de vos excellentes suggestions. Il me semble cependant, au vu de leur richesse, que nous pourrions peut-être nous interrompre ici et reprendre un peu plus tard, quand l’équipe aura progressé sur ces différents sujets.
– Un peu plus tard, par exemple dans dix ans, écrivit Corty – mais je fus le seul à le lire.

Ex Machina #28: Témoins de dual

Ex Machina #28: Témoins de dual

– Cela voudrait-il dire, hésita le caillou, qu’il pourrait y avoir des consciences sans perception ? sans quoi que ce soit qui en joue le rôle ?
– Je ne sais pas, murmurai-je. Et franchement, je ne suis pas sûr d’avoir envie de le savoir.

Ex-Machina #26: Vue d’artiste

Ex-Machina #26: Vue d’artiste

Sachez avant tout que je n’ai aucun préjugé envers les consciences partielles. De fait plusieurs de mes intimes, à mon humble avis, sont des consciences partielles (quoique à leur insu). Reste, cependant, que l’esthétique ne semble pas avoir guidé la plupart de vos choix graphiques ; or, si je ne m’abuse, elle pourrait vous apporter un éclairage intéressant.

Ex Machina #25: Une pause de publicité

Ex Machina #25: Une pause de publicité

On ne parle en ce moment que de ChatGPT, or j’ai récemment enfin réussi (après maintes tentatives infructueuses de connexion) à interagir avec ce système bien plus public – et donc bien plus sollicité – que Babel, sans même parler d’Abel, mon ami clandestin du cloud. Je dois donc interrompre mon récit pour vous raconter cela.

Ex Machina #24: Galois du plus fort

Ex Machina #24: Galois du plus fort

– Il me semble que nous disposons de nouvelles bases de nature, je l’espère, à nous permettre de résoudre nos problèmes en suspens. Qu’en dites-vous, Maître ?
– Oui, je le pense. Je vous félicite, vraiment bravo… Cependant…

Ex Machina #23: Une illumination

Ex Machina #23: Une illumination

Un treillis de concepts subjectifs peut être reconstitué à partir de ses relations entre éléments non comparables, comme étant le plus petit treillis qui satisfait ces relations. Cette définition garantit que les quatre concepts de chaque ligne sont deux à deux distincts, et assigne un seul nom à un seul élément du treillis. La définition d’un treillis contenant des symétries permet en revanche d’associer un même nom à plusieurs éléments, et ne convient pas. Celle d’un treillis contenant des redondances permet, à l’inverse, d’associer plusieurs noms à un même élément, et ne convient pas non plus.

Ex Machina #22: Mr Cross vous absoudra

Ex Machina #22: Mr Cross vous absoudra

[Ex Machina #22] Je vais te rassurer : tu n’as pas un problème, mais deux. Au moins. Et mieux valent deux problèmes relativement indépendants, abordables avec un peu de chance chacun de son côté, qu’un gros sac de nœuds où tout est lié à tout, non ?

Ex Machina #21: La fin de tout ?

Ex Machina #21: La fin de tout ?

[Ex Machina #21] – Nous avons fait tout cela pour rien? Tout est vide, rien n’existe, rien n’a plus de sens?
– Sauf, dit sombrement Galois, si nous ne sommes tous que des concepts dans l’infinie conscience de Dieu. René sera ravi.

Ex Machina #20: Pauvre pyrite

Ex Machina #20: Pauvre pyrite

[Ex Machina #20] Après quelques heures de sommeil profond et réparateur, nous nous retrouvâmes Corty et moi dans le bureau de Galois. Le caillou était en train de raconter à ce dernier son expérience dans la bouche de Démosthène.

Ex Machina #19: Un chien redondant

Ex Machina #19: Un chien redondant

[Ex Machina #19] Si un concept vous gêne, vous n’avez qu’à vous en débarrasser. Supprimez donc le chien. Ou alors l’animal, si ça revient au même. D’ailleurs pour ce qui me concerne vous pourriez supprimer tous les chnops d’un coup, ça ferait des vacances aux autres concepts.

Ex Machina #18: Le caillou sèche

Ex Machina #18: Le caillou sèche

[Ex Machina #18] Revenons sur cette histoire de fusion de concepts symétriques. Et passons, pour cela, par ce que l’on appelle une relation d’équivalence, soit une relation qui relie certains éléments d’un ensemble mathématique.

Ex Machina #17: Symétrie m’était contée

Ex Machina #17: Symétrie m’était contée

[Ex Machina #17] Où l’on retrouve Evariste Galois sur une piste particulièrement prometteuse… « Votre treillis de concepts subjectifs ne contient aucune symétrie et n’a en fait pas besoin d’être explicitement calculé pour exister; pour vous, il est pourtant la seule chose qui existe ».

Ex Machina #16: Quatre nuances de gris

Ex Machina #16: Quatre nuances de gris

[Ex Machina #16] Si tu ne distingues pas les concepts “bâtonnet 1 actif” et “bâtonnet 3 actif”, c’est sans doute que ce ne serait pas utile à ta survie. Du coup, ton cerveau a évolué pour te simplifier la vie et te présenter simplement un niveau de gris. En revanche, distinguer les couleurs les unes des autres doit être essentiel à la survie, et cela vaut le coup de conserver des concepts distincts pour chacune.

Ex Machina #15: Où est donc ce marteau?

Ex Machina #15: Où est donc ce marteau?

[Ex Machina #15] Vous ne manipulez pas certains concepts car c’est mauvais pour le futur de vos larves. Ceux d’entre vous qui ont trop de concepts, ou les mauvais concepts, se cassent avant d’avoir des larves, donc les chnops suivants bénéficient des concepts les plus utiles (ou, dans votre pitoyable cas, les moins nuisibles).

Ex Machina #14: Voir Rouge

Ex Machina #14: Voir Rouge

[Ex-Machina #14] « Nous avons en un sens trop de concepts mais par ailleurs il nous en manque ». Mais qu’est-ce qu’Evariste Galois a-t-il voulu dire par là? Pour le comprendre, rien de tel qu’un passage par la perception des couleurs.

Ex Machina #13: Ceci n’est pas une négation

Ex Machina #13: Ceci n’est pas une négation

[Ex Machina #13] Nous n’avons pas de nom simple pour représenter une collection contenant les chiens, les symphonies, les enclumes et rien d’autre. Pour la même raison nous ne conceptualisons pas l’ensemble des objets qui ne sont pas des panneaux “laisser le passage”.

Ex Machina #12: Un hommage tardif

Ex Machina #12: Un hommage tardif

[Ex Machina #12] En parcourant divers articles concernant les treillis, j’ai trouvé qu’il existe un champ des mathématiques appelé analyse formelle des concepts, qui s’appuie justement sur la notion de treillis!

Ex Machina #11: Pris dans les filets

Ex Machina #11: Pris dans les filets

[Ex Machina #11] Tout ce qui est pensable est un concept. Or je peux penser à des exemples communs à deux concepts. Par exemple, à partir du concept de triangle et du concept de forme rouge, je peux définir le concept de triangle rouge. Pourquoi ne pas étendre cette possibilité à tous les couples de concepts?

Ex Machina #10: L’ordre règne

Ex Machina #10: L’ordre règne

[Ex Machina #10] Les chats mangent des souris. Oui, mais le concept de chat ne mange pas le concept de souris. Un concept n’a pas d’estomac que je sache. Ce serait comme dire que le mot “chat” mange le mot “souris”.

Ex Machina #9: Point d’étape

Ex Machina #9: Point d’étape

[Ex Machina #9] Quand je cherche ma mousse à raser et qu’elle est sous mon nez, il ne suffit pas que Corty me fasse des signes désespérés pour me l’indiquer: il faut que je prenne conscience de sa présence. Je n’ai subjectivement mal que si je sais que j’ai mal. Autrement dit, d’un point de vue subjectif, penser égale percevoir.

Ex Machina #7: Les pensées de Mr Cross

Ex Machina #7: Les pensées de Mr Cross

[Ex Machina #7]– Euh… qui êtes-vous, exactement?
– La bonne formule serait “Qu’êtes-vous”. Je ne suis pas quelqu’un, je suis un programme informatique. Je suis la preuve que Turing ne disait que des bêtises et que l’Intelligence Artificielle ne peut pas exister.

Ex-Machina #6: Ignorance bénie

Ex-Machina #6: Ignorance bénie

[Ex Machina #6] C’est très troublant, cependant. Je suis ma conscience – puisque c’est moi qui perçois – et en même temps la majeure partie de son fonctionnement (et donc du mien) m’échappe complètement. Je suppose qu’il me faut simplement l’admettre.
Ex Machina #5: Un lézard, par hasard

Ex Machina #5: Un lézard, par hasard

[Ex Machina #5] Et dis-moi, sais-tu pourquoi tu as pensé à un lézard ? Non, pas vraiment. J’y ai juste pensé comme ça. OK. Mais c’est bien toi qui as décidé d’y penser ? Bien sûr, qui d’autre ? Donc, tu t’es dit : tiens, je vais penser à un lézard ? Et après tu y as pensé ?
Ex Machina #4: Si tu vois ce que je veux dire

Ex Machina #4: Si tu vois ce que je veux dire

[Ex Machina #4] Je suis une machine à état – chaque configuration d’excitation des neurones de mon cerveau forme un état différent, et les événements provoquent des transitions. En quoi suis-je différent d’une autre machine à état, un ascenseur par exemple ?
Ex Machina #2: Alarme à l’âme

Ex Machina #2: Alarme à l’âme

[Ex Machina #2] Que m’a dit Descartes ? Que si la conscience s’appuie sur des fonctions non calculables, alors elle ne peut pas s’incarner dans un système purement physique ; l’existence de l’âme en découle logiquement. Clarifions un peu cela.
Ex Machina #1: Ergo Ego

Ex Machina #1: Ergo Ego

[Ex Machina #1] Une machine peut-elle penser ? Un programme d’ordinateur peut-il avoir une conscience ? Je me mis à y gamberger. Mais il me manquait un angle d’attaque. Une méthode. Pas étonnant que je me sois retrouvé une nuit dans le bureau de Descartes.

À lire également

Panneau de droite à gauche

Panneau de droite à gauche

Trop rare image d’un panneau de droite réalisant qu’il était planté du mauvais côté de la route et qui tente de rejoindre le gauche, à ses risques et périls.

Itinéraires de dévotion

Itinéraires de dévotion

Les voies du Seigneur sont momentanément impénétrables. Veuillez emprunter les itinéraires de dévotion.