La revue culturelle critique qui fait des choix délibérés.

La revue culturelle critique qui fait des choix délibérés.

Coupe gratuite
| 23 Juin 2022

Réagissant à l’imageplus exactement la photo – diffusée hier, Horace Gratys, le célèbre capilliculteur paysagiste, nous a envoyé un message que nous partageons bien volontiers avec nos lectrices.

Comment peut-on arriver, quand on a encore tous ses cheveux, à faire croire que l’on porte une perruque? Si M. le Président lit ce message (et je ne doute pas qu’il vous lise !), je lui propose bien volontiers – à titre grâcieux – une de ces coupes sublimes qui ont fait ma rénommée internationale. Avec Horace Gratys, aucun cas n’est désespéré!”

1 Commentaire

  1. Si y continue à nous brouter avec ses histoires de moumoutes, on va te lui en flanquer une de peignée à vot’ Horace Gratys! P. Mongin (le nom a été changé)

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Dans la même catégorie

Bill Vuzay met la clim’

Dans un souci louable de réduire son empreinte carbone, c’est par téléphone que Bill Vuzay nous a entretenu de son nouveau projet ambitieux destiné à faire baisser les températures mondiales: installer des climatiseurs extérieurs.

Désillusion

Sale temps pour les sœurs Rosio, qui sur Spotify n’ont comptabilisé que deux écoutes le mois dernier… À quoi bon prêcher dans un désert peuplé d’incultes?

Une décision qui ne pas(tis)se pas

De nombreuses décisions ont été prises afin de réduire le gaspillage de l’eau dans les régions touchées par la sécheresse. La plupart d’entre elles ont été acceptées sans trop de résistance. Il y en a toutefois une qui ne passe pas…