La revue culturelle critique qui fait des choix délibérés.

La revue culturelle critique qui fait des choix délibérés.

Famille, humour et patrimoine
| 07 Oct 2018

#guide

  

Les séries dont le héros est l’argent ne manquent pas. L’argent, ses prédateurs en tous genres (Billions sur Canal plus), son pouvoir et sa transmission (férocissime Succession sur OCS). Dans la série danoise Les Héritiers diffusée sur Arte, il est bien sûr question d’argent, de pas mal d’argent : un manoir de belle taille avec terres, et les œuvres de Veronika Grønnengaard, artiste contemporaine cotée au plus haut.

Mais quand on parle d’argent, surtout en famille, on parle toujours d’autre chose. C’est ce qu’explore la scénariste danoise Maya Ilsøe, en 17 épisodes. L’argent comme révélateur lorsque Veronika Grønnengard, agonisante, lègue son immense manoir à la fille qu’elle a abandonnée. Frustrant ainsi ses enfants officiels : sa fille aînée et dévouée à son art, Gro, le fils rangé avec lequel elle est brouillée, Frédérik, et le cadet surendetté en fugue asiatique, Emil. Ceci pour résumer très succinctement ce qui va vite devenir plus complexe, avec zeste de Festen, secrets de famille ravageants, affections survivant aux conflits presque mortels, scènes habitées par la grâce dans un paysage ouvert, mais souvent dénué de la joliesse habituelle.

Bref, une saga familiale doublée d’une réflexion sur les multiples formes de la filiation, le monde de l’art, aussi feutré que cruel, la créativité ou la culture du chanvre. Les poncifs ne sont pas toujours évités – le fils bien sous tous rapports flirte avec la psychose – mais sauvés par la nuance, l’épaisseur littéraire des personnages et le jeu remarquable des acteurs, à commencer par Tryne Dilholm (qui justement a joué dans Festen, entre autres) et surtout Jesper Christensen, acteur multi récompensé, cette fois hippie très au long cours installé à demeure en fond de parc, souvent calamiteux, mais toujours inspiré qui à lui seul réinsuffle ce qu’il faut de folie. En prime, et ce n’est pas un détail, qu’il s’agisse de musique ou de sculptures, pour une fois les démarches artistiques n’apparaissent pas comme des caricatures.

Sans surprise – famille vénéneuse et attachante, humour et patrimoine, réalisation plus que soignée –, Les Héritiers, après le Danemark, ont emballé la Grande-Bretagne. 

Dominique Conil
Guide

Les Héritiers, saisons 1 et 2 intégrales sur Arte. Fin de diffusion en direct de la saison 2 le jeudi 11 octobre, fin du replay le 18 octobre. Ensuite, VOD.

  

0 commentaires

Dans la même catégorie

The Naked Director

Pop objets par excellence, les séries s’emparent de la représentation des sexualités et des corps, thématiques ô combien contemporaines. Retour sur cinq propositions aux angles variés. Et pour commencer : The Naked Director.

Exploratory Movement

Comment écrit-on un texte ? Comment imprime-t-on un livre ? Comment apparaissent, disparaissent et réapparaissent les mots ? Comment fait-on attention aux “choses” ? Autant de questions contenues dans Exploratory Movement (2017) de Inma Herrera

Romance

Des mains féminines repassent une chemise d’homme: Romance de Helen Grace, épouse la durée et le rythme d’un mouvement célèbre de Chostakovitch. Sept minutes simplement vertigineuses.

Voulez-vous produire avec moi ?

Pour financer la production du film La Uruguaya, l’écrivain et éditeur argentin Hernán Casciari a fait du crowdfunding. Les donateurs sont co-producteurs et participent aux décisions.