Conseils sismiques
aux jeunes écrivains

   
par Jacques Rebotier

 

Incroyable Mexique. Partout, à l'entrée des bâtiments publics, sur les murs des maisons, des conseils pour devenir écrivain ! Santa Virgen de Guadalupe ! Si j'avais su ça avant…

 

Conseils sismiques aux jeunes écrivains, par Jacques Rebotier

Tournez et retournez dans les ronds, remuez vos idées,
sentez votre prison, à fond.

 

Écrivez sur les murs, si c'est ce que vous sentez.

 

Conseils sismiques aux jeunes écrivains, par Jacques Rebotier

Entrez dans la transe, dansez vos mots,
embrassez qui vous pourrez.

 

Conseils sismiques aux jeunes écrivains, par Jacques Rebotier

Écrire c'est un peu jardiner. Ne tirez pas sur les idées
pour les faire mieux pousser, arrosez et laissez venir.

 

Conseils sismiques aux jeunes écrivains, par Jacques Rebotier

Ne boudez pas si ça ne vient pas.
Remettez ça, cherchez au plus profond.

 

Conseils sismiques aux jeunes écrivains, par Jacques Rebotier

L'écriture est une drogue douce mais tenace,
ne tournez pas le dos aux adjuvants, pensez paradis !

 

Conseils sismiques aux jeunes écrivains, par Jacques Rebotier

Votre cerveau est bien plus fort que vous, vous ne le saviez pas ? Invoquez le, priez, soumettez-vous, et que ses idées pleuvent sur vous !

 

Conseils sismiques aux jeunes écrivains, par Jacques Rebotier

Bon, vous ne travaillez pas pour la gloire. Si l'ascenseur social est en panne : restez où vous êtes.

 

Conseils sismiques aux jeunes écrivains, par Jacques Rebotier

Écrire n'est pas une compétition. Il y aura toujours meilleur que vous, vous savez.

       

Conseils sismiques aux jeunes écrivains, par Jacques Rebotier

Ou bien, petite astuce : faites vous embaucher comme homme de ménage chez un vrai écrivain, et récupérez ses brouillons.

   

Conseils sismiques aux jeunes écrivains, par Jacques Rebotier

Eh oui, les femmes écrivent aussi aujourd'hui !
Et elles font tout pour se faire remarquer.
(Faites comme elles, pesez le poids des mots.)

  

Conseils sismiques aux jeunes écrivains, par Jacques Rebotier

Si votre éditeur ne veut plus vous publier, pas d'inquiétude. Vous êtes un génie incompris, c'est tout.

 

Conseils sismiques aux jeunes écrivains, par Jacques Rebotier