Et je vous emmerde

Insultologie Appliquée. La Terre se réchauffe, les esprits s’échauffent, les chefs d’État s’injurient : l’insulte est l’avenir d’un monde en décomposition. Chaque semaine, la preuve par l’exemple.

2019 a connu le mois d’octobre le plus chaud de l’histoire, vient d’annoncer le service européen Copernicus. La même source a indiqué que c’était le cinquième mois d’affilée qui enregistrait un record ou s’en approchait de très près (cette année, en effet, juin, juillet et septembre avaient déjà repoussé les limites du possible). « Et je vous emmerde », ajouterait Philippe Katerine qui a profité de ce brûlant octobre pour sortir un nouveau disque, semble-t-il.

« Je vous emmerde », lançait Patrick Balkany, du temps où il n’était pas derrière les barreaux, à l’avocat de l’ex-majordome de Bettencourt, MAntoine Gillot. C’était sur l’antenne de RMC. Le député-maire de Levallois relayait la théorie du complot politique après la mise en examen de Nicolas Sarkozy dans l’affaire Bettencourt. L’avocat avait commenté : « Monsieur Balkany défend un vieux copain, c’est normal. » « Je vous emmerde », avait alors lâché Balkany. Et c’était assez normal aussi par les temps qui courent.

Jean Gabin - Tu m’emmerdes

Naguère, lors d’un concert au Zénith de Paris, Bertrand Cantat, ex-leader de Noir Désir, s’était mis à critiquer la presse après seulement deux chansons. « Vous avez quelque chose contre moi. Si certains sont en train de jubiler, il y a aucune limite à quel point je vous emmerde. » Dans le temps, Philippe Katerine chantait  : « J’aurais pu être millionnaire, Avec piscine et vue sur la mer. Mais je suis dans la merde, Et je vous emmerde ! »

Alexandre Benalla, lui, vient d’écrire un bouquin. Il déclare au Point : « Y’ a chez moi un côté “je vous emmerde”, je reconquiers ma liberté en faisant ce que je veux et en voyant qui je veux dans les limites que je me suis fixées. Si ça ne vous plaît pas, c’est pareil ! ». Son livre se vend pas mal.

« Je gagne 10 fois ce que vous gagnez et je vous emmerde. » Ça, c’est du Christophe Hondelatte aux prises avec un contrôleur de la SNCF. L’an dernier, l’animateur n’était pas content de voyager debout dans son TGV. Il voulait se faire rembourser. Le contrôleur lui aurait dit : « Vous voulez vous faire rembourser… avec ce que vous gagnez ? ». Vous connaissez la suite.

Alain Juppé - Je les emmerde

Avant de s’auto-éjecter de la scène politique française, Alain Juppé avait répondu à quelques questions de Franz-Olivier Giesbert pour un documentaire. Question : « Que répondez-vous aux gens qui disent “Juppé, il est très conventionnel, qu’est-ce qu’on va se faire chier…” ? » Juppé : « Je les emmerde. »

Fin octobre, plusieurs habitants de l’Orne et de la Sarthe ont reçu chez eux une boîte contenant des excréments. Elle était accompagnée d’une lettre se terminant par cette formule de politesse : « Je vous emmerde cordialement ».

Il se pourrait que l’urbanité fasse des progrès parallèles à la montée des températures.

Édouard Launet
Insultologie appliquée

You stupide shit. Let me educate you

Débile profond

29 octobre 2019
Par les temps qui courent, on se balance tant de noms d’oiseaux sur Internet et dans les assemblées parlementaires qu’il vaut mieux savoir à quoi l’on a affaire. Ça tombe bien : les insultes et injures font l’objet d’un nombre croissant de travaux de recherche.
Greta Thunberg - How dare you

Une chieuse

24 octobre 2019
Elle est jeune, c’est une femme, elle nous culpabilise, elle ne veut pas se taire. C’est le prototype même de la chieuse. Greta Thunberg fait chier un nombre considérable de gens. Et en plus, elle a de l'humour. 
Bullshit

Un gros tas de conneries

13 octobre 2019
Il y a un demi-siècle, les Rolling Stones faisaient scandale aux États-Unis. Aujourd’hui c’est Mick Jagger qui s’indigne des nouvelles mœurs américaines et britanniques. La provocation aurait-elle changé de camp ?
Salope (Gérard Depardieu à un journaliste)

Salope

6 octobre 2019
De nos jours, les salopes volent en formation serrée. En juin dernier, l’Académie française, à laquelle nulle dérive langagière ne saurait échapper, a même tenu à rappeler l'étymologie du terme, que l'on ne saurait résumer au féminin de salaud...

Va te faire foutre

29 septembre 2019
Voilà une injonction que l’on adresse rarement à son patron, sauf à avoir sa lettre de licenciement en main. À éviter aussi entre conjoints s'il reste un peu d'amour dans le foyer. Mais à lancer sans trop d’appréhension à la face des dirigeants politiques.

Pauvre con

22 septembre 2019
Tout a basculé le 23 février 2008. Ce jour-là, un président de la République en exercice — par ailleurs chef des armées, co-prince d'Andorre et chanoine d'honneur de la basilique Saint-Jean-de-Latran — gratifiait un de ses concitoyens d’un "Casse-toi, pauv' con !".

Je t’encule

15 septembre 2019
Je t’encule, tu m’encules, nous nous enculons en rond, au point que cela en devient vertigineux. Hier nous avions Racine et Corneille, aujourd’hui nous avons des enculés, des trous du cul et si peu d’alexandrins. Il faut dire que le débat politique est vif.
You son of a bitch

Fils de pute

8 septembre 2019
C'est l'année des fils de pute (et elle est loin d'être terminée). L’an prochain sera-t-il celui des salopes et des enculés ? On peut en douter car les fils de pute ont la peau dure, si bien qu’ils pourraient bien squatter la planète jusqu’au grand effondrement.

Un gros cul imbaisable

1 septembre 2019
En politique l’insulte n’est pas précisément une nouveauté. Ce qui est neuf, c’est son usage croissant (pour ne pas dire sa banalisation) jusqu’au sommet de l’État. Révolue est l’époque où les grands de ce monde avaient la vacherie drôle et feutrée.