Au cœur de l’estivant

j’allais à vide
l’âme le sol rincé
le ventre plein de chien mordant
l’œil aiguisé d’appétit d’ombre
j’allais ma force était
telle que la mer d’un coup
l’aurais tirée sur le rivage et là
laissée sécher riant
de l’agonie désordonnée des créatures
j’allais elle me suivait
à peine en boitillant
la squelettique

Microscopies © Frédéric Teillard

Frédéric Teillard
Microscopies

Microscopies © Frédéric Teillard

Regarder les gens (2)

30 septembre 2020
Microscopies © Frédéric Teillard

Regarder les gens (1)

31 août 2020
Microscopies © Frédéric Teillard

Au cœur de l’estivant

2 août 2020
Microscopies © Frédéric Teillard

Mise au point

12 juillet 2020
Microscopies © Frédéric Teillard

Oui, mais vite

28 juin 2020
Tenir lâcher tenir lâcher tenir © Frédéric Teillard

Tenir lâcher tenir lâcher tenir

14 juin 2020
Éloge du glissement © Frédéric Teillard

Éloge du glissement

31 mai 2020
À quatre mains © Frédéric Teillard

À quatre mains

17 mai 2020
Sous le ciel toujours bleu © Frédéric Teillard

Sous le ciel toujours bleu

3 mai 2020
Au carrefour du présent (Microscopies) © Frédéric Teillard

Au carrefour du présent

19 avril 2020
Photographie. Sauvons les mers, les océans © Frédéric Teillard

Sauvons les mers, les océans

6 avril 2020
Résistances © Frédéric Teillard - Microscopies

Résistances

22 mars 2020
Café de l'Espérance - Attendre hors-sol © Frédéric Teillard - Microscopies

Attendre hors-sol

8 mars 2020
Microscopies : Trois destins du beau © Frédéric Teillard

Trois destins du beau

23 février 2020
Idéaliste cherche complice © Frédéric Teillard

Seul avec tous

8 février 2020
Métro © Frédéric Teillard

Car si pitié de nous pauvres avez

24 janvier 2020
Ombres © Frédéric Teillard

Par notre ombre portés

3 janvier 2020
Sardines - Se souvenir de Jonas (Microscopies) © Frédéric Teillard

Se souvenir de Jonas

20 décembre 2019
Soleil © Frédéric Teillard

Le déjeuner sur l’herbe

6 décembre 2019