La revue culturelle critique qui fait des choix délibérés.

La revue culturelle critique qui fait des choix délibérés.

Gio Ponti dans la nef, un prix pour Faloci et un guide des styles
| 28 Oct 2018

Dans la Nef de Gio Ponti

Couverture de la revue Domus n°448, mars 1967Alors que le MAD parisien a complètement étendu et réinstallé sa collection permanente de design, grâce à une scénographie fluide et habitée de Normal Studio, Gio Ponti (1891-1979) s’élève dans la nef avec 500 pièces. En six décennies, cet « archi-designer » a su monter la symbolique tour Pirelli de Milan à 127 mètres de haut (1956-1960) et asseoir sa familière chaise Superleggera de 1,7 kilos (1957). Chaise « Superleggera », 1957. Fabricant: Cassina © Gio Ponti Archives, MilanLui qui a créé la revue Domus en 1928 a mêlé modernité et tradition, sans totalitarisme, exaltant un esprit italien universel, anticipant une fusion des arts toujours rebondissante aujourd’hui. AMF

« Tutto Ponti, Gio Ponti archi-designer », MAD (Musées des Arts décoratifs de Paris), 107, rue de Rivoli, 75001, jusqu’au 10 février 2019. Catalogue, 55 euros.

 

Faloci n’est pas falot

La Ménagerie de verre (le hall, détail)

La Ménagerie de verre, les showrooms parisiens d’Issey Miyake et de Shiro Kuramata… Plus tard, le Centre européen du résistant déporté en Alsace, le musée de la bataille de Valmy, le Learning Center de Dunkerque, le Centre européen d’archéologie du mont Beuvray… Tous ces bâtiments, petits et grands, sont composés par Pierre-Louis Faloci, qui vient de recevoir le Grand Prix national de l’architecture 2018. L’occasion de découvrir cet homme né en 1949, peu repéré. Nourri de cinéma et de Gilles Deleuze, il sait réveiller l’histoire sourde d’un lieu, avec « sa » et « notre » mémoire. AMF

Le Struthof - Centre européen du résistant déporté

Le Struthof – Centre européen du résistant déporté

 

Ces styles que l’on saurait voir

Le Guide des styles, MAD/Hachette pratique, 2018Qu’est-ce qu’une caquetoire, une ligne en coup de fouet, l’Oeuf, le Plum, la Trans… ? Qui sont Johann Bolt ou Jim qui monte à Paris ? Réponses dans le Guide des Styles, de Jean-Pierre Constant et Marco Mencacci, ouvrage qui ne permet pas seulement d’identifier les caractéristiques d’un meuble. Leurs histoires « nous dessinent » au rythme de nos usages évolutifs, de la chambre à gésir médiévale au canapé vautré sixties. Bonds en avant, retours en arrière… Du gothique au postmodernisme, les « styles », qui ne sont pas si figés, sont aussi affaire de pouvoir et de représentation, de démocratisation ou de morale. AMF

Le Guide des styles, édition MAD/Hachette pratique, oct. 2018, 35 euros.

Anne-Marie Fèvre
Guide

 

0 commentaires

Dans la même catégorie

Mon prénom est une ancre

Le spectacle “Fuck Me” de la chorégraphe argentine Marina Otero ne cesse de nous entraîner sur des fausses pistes… qui sont loin de mener nulle part.

Au cœur du voyage interdit, par Dennis Kamerun

Dans « Les héros du quotidien », l’auteur camerounais Dennis Kamerun nous entraîne dans le voyage migratoire vers l’Europe que tant entreprennent au risque de leur vie. Ce roman-témoignage est le tableau effarant d’un monde que l’on voudrait hors de ce monde, mais qui est bel et bien le nôtre.

Les livres et le capital

Dans Brève histoire de la concentration dans le monde du livre (Libertalia), Jean-Yves Mollier montre que la récente tentative de fusion entre Hachette et Editis n’est que le nouvel avatar d’une longue histoire.

Hospitalière Chartreuse

Du 20 au 23 juillet, la Chartreuse de Villeneuve-Lès-Avignon (Centre National des Écritures du Spectacle) accueille avec la Maison Antoine Vitez un cycle de lectures et de rencontres intitulées « De l’urgence de l’hospitalité ».