La revue culturelle critique qui fait des choix délibérés.

La revue culturelle critique qui fait des choix délibérés.

Gio Ponti dans la nef, un prix pour Faloci et un guide des styles
| 28 Oct 2018

Dans la Nef de Gio Ponti

Couverture de la revue Domus n°448, mars 1967Alors que le MAD parisien a complètement étendu et réinstallé sa collection permanente de design, grâce à une scénographie fluide et habitée de Normal Studio, Gio Ponti (1891-1979) s’élève dans la nef avec 500 pièces. En six décennies, cet « archi-designer » a su monter la symbolique tour Pirelli de Milan à 127 mètres de haut (1956-1960) et asseoir sa familière chaise Superleggera de 1,7 kilos (1957). Chaise « Superleggera », 1957. Fabricant: Cassina © Gio Ponti Archives, MilanLui qui a créé la revue Domus en 1928 a mêlé modernité et tradition, sans totalitarisme, exaltant un esprit italien universel, anticipant une fusion des arts toujours rebondissante aujourd’hui. AMF

« Tutto Ponti, Gio Ponti archi-designer », MAD (Musées des Arts décoratifs de Paris), 107, rue de Rivoli, 75001, jusqu’au 10 février 2019. Catalogue, 55 euros.

 

Faloci n’est pas falot

La Ménagerie de verre (le hall, détail)

La Ménagerie de verre, les showrooms parisiens d’Issey Miyake et de Shiro Kuramata… Plus tard, le Centre européen du résistant déporté en Alsace, le musée de la bataille de Valmy, le Learning Center de Dunkerque, le Centre européen d’archéologie du mont Beuvray… Tous ces bâtiments, petits et grands, sont composés par Pierre-Louis Faloci, qui vient de recevoir le Grand Prix national de l’architecture 2018. L’occasion de découvrir cet homme né en 1949, peu repéré. Nourri de cinéma et de Gilles Deleuze, il sait réveiller l’histoire sourde d’un lieu, avec « sa » et « notre » mémoire. AMF

Le Struthof - Centre européen du résistant déporté

Le Struthof – Centre européen du résistant déporté

 

Ces styles que l’on saurait voir

Le Guide des styles, MAD/Hachette pratique, 2018Qu’est-ce qu’une caquetoire, une ligne en coup de fouet, l’Oeuf, le Plum, la Trans… ? Qui sont Johann Bolt ou Jim qui monte à Paris ? Réponses dans le Guide des Styles, de Jean-Pierre Constant et Marco Mencacci, ouvrage qui ne permet pas seulement d’identifier les caractéristiques d’un meuble. Leurs histoires « nous dessinent » au rythme de nos usages évolutifs, de la chambre à gésir médiévale au canapé vautré sixties. Bonds en avant, retours en arrière… Du gothique au postmodernisme, les « styles », qui ne sont pas si figés, sont aussi affaire de pouvoir et de représentation, de démocratisation ou de morale. AMF

Le Guide des styles, édition MAD/Hachette pratique, oct. 2018, 35 euros.

Anne-Marie Fèvre
Guide

 

0 commentaires

Dans la même catégorie

Combats de rue

Collaborateurs de délibéré, Juliette Keating (texte) et Gilles Walusinski (photos) publient chez L’Ire des marges  À la rue, livre-enquête engagé dont le point de départ est l’expulsion à l’été 2016, de treize familles roms de leur lieu de vie de Montreuil, en Seine-Saint-Denis.

Trenque Lauquen, magique pampa

Ce film au long cours de l’Argentine Laura Citarella, nous entraîne en eaux troubles, au coeur d’une pampa fantasque et fantastique, sur les traces d’une botaniste, d’une écrivaine disparue et d’une créature étrange… Fascinant.

Fin de banlieue(s), une archive sentimentale

La peintre et plasticienne Isabelle Massenet présente un travail rigoureux et sensible sur nos banlieues en voie d’effacement par les travaux du Grand Paris. Ses gouaches sont exposées à l’écomusée du grand Orly Seine Bièvre de Fresnes jusqu’au 24 septembre.

IA et traduction littéraire

Deux associations de traducteurs, l’ATLF (Association des traducteurs littéraires de France) et Atlas (Association pour la promotion de la traduction littéraire) ont publié une tribune conjointe intitulée « IA et traduction littéraire: les traductrices et traducteurs exigent la transparence ». Elle alerte sur la propagation de l’IA dans le domaine de la traduction.