La revue culturelle critique qui fait des choix délibérés.

La revue culturelle critique qui fait des choix délibérés.

Images
Coloriage - Le cabézon serpentin © Philippe Mignon
Coloriage, Zoologie

Le cabézon serpentin

Il se distingue des autres capitonidae par une longue queue préhensile dont il se sert pour se balancer sous les branches. Elle lui est aussi utile en vol, pour éloigner les prédateurs. C'est le seul oiseau doté de ce genre de queue. 
Les vœux des Z'Urbains

1976

Comme on s’installe dans la monotonie des années Giscard, Michel Urbain varie sa charte graphique assez radicalement et retourne à l’imitation des classiques.

Entomologie photographique, Photographie

Léonie

Léonie, c'est le prénom que je t'ai donné, toi qui avais cessé ton commerce, "l'épicerie générale" sur la place de Monpazier. C'est la photographie de ta maison qui est accrochée sur mon mur et voisine avec une image parente réalisée à la même période, en octobre 1979, par Willy Ronis. Nous avions répondu à une commande publique baptisée 10 photographes pour le Patrimoine. L'histoire de la commande est emblématique d'une politique et d'une époque. (Lire l'article)

Coloriage - Le hokki longues-oreilles © Philippe Mignon
Coloriage, Zoologie

Le hokki longues-oreilles

Présent dans tout le nord-est de la Chine, plus rare que son cousin le hokki brun, dont il partage le territoire, il s'en distingue par les longues plumes auxquelles il doit son nom, mais surtout par son double langage. 
Coloriage - L’hippocampe resplendissant © Philippe Mignon
Coloriage, Zoologie

L’hippocampe resplendissant

Sa capacité à luire dans l’obscurité a valu le surnom de “luciole des mers” à cette espèce aujourd’hui éteinte, mais a peut-être contribué à sa disparition en signalant sa présence à ses prédateurs. Une fois sorti de l’eau, en revanche, il devenait noir comme l’ébène.
Coloriage - La Sole Janus © Philippe Mignon
Coloriage, Zoologie

La sole Janus

Espèce inconnue ou aberration génétique ? Ce curieux pleuronectiforme nage de façon erratique, tournant sur lui-même ou bien changeant souvent et soudain de direction, comme s'il avait heurté un mur, n'en faisant qu'à ses têtes. Une belle énigme de la nature... 
La Main Jaune © Gilles Walusinski
Architecture, Paris porte à porte

La porte de Champerret, bouche verte, Main jaune

Fermée en 2003, tour à tour, décharge, squatt et grotte abandonnée, la Main jaune est à l'aube d'une nouvelle vie. Mais il n'y a pas que cet ancien temple du roller qui va ici changer de main. Deux autres sites abandonnés et invisibles vont ré-émerger, parmi les projets lauréats de Réinventer Paris. C'est donc par ses marges, son sous-sol périphérique, avec de petits sites réactivés, que la porte de Champerret fait sa mue.
Manuel Álvarez Bravo, El ensueño
Entomologie photographique, Photographie

Manuel

Si l'entomologiste se doit de n'oublier aucun des coléoptères d'une famille pour compléter sa boîte de merveilles, le photographe qui fait de son mur une entomologie photographique se complait à associer les auteurs qu'il aime, qui l'inspirent, dans le choix des tirages accrochés. Quand, en mai 1980, Agathe Gaillard exposait Manuel Álvarez Bravo et son épouse Colette Urbajtel, elle revenait depuis peu de New York où elle était allée rendre visite à André Kertész pour préparer la biographie qu'elle avait décidée d'écrire. En 1978, Manuel et André s'étaient retrouvés aux rencontres d'Arles. Ce n'est donc pas un hasard si Manuel suit André dans les colonnes de délibéré. (Lire l'article)

Le lézard autophage © Philippe Mignon
Coloriage, Zoologie

Le lézard autophage

On sait que beaucoup de lacertidae, face à un prédateur, se coupent une partie de la queue, au lieu de perdre la vie. Leur queue repousse alors. On appelle ce phénomène l'autotomie. Chez les lacerta devorator, le mâle se nourrit exclusivement de sa propre queue.