La revue culturelle critique qui fait des choix délibérés.

La revue culturelle critique qui fait des choix délibérés.

4 – Vendredi 22 avril, 20 heures
| 04 Juil 2022

Non, je ne pense pas qu’on puisse nous accuser de négligence. Nous progressons malgré les difficultés. Une enquête n’est pas une émission de télévision. Ce serait un peu facile. N’importe qui serait capable d’élucider une affaire criminelle. À quoi servirait la police? Le procureur? Le juge d’instruction? Que deviendrait Jean-Marie Billot? Je ne parle même pas de moi. Que serais-je? Qui suis-je? J’en ai le tournis.

Les questions que posent les journalistes, leurs accusations infondées, ce ton grand seigneur que vous adoptez si souvent lors de vos interviews, vos manières sont trop souvent, permettez-moi de vous le dire, tout à fait déplacées. Évidemment je comprends les attentes du public, sa soif d’information, la recherche du fait vrai. Les gens désirent savoir bien qu’ils ne sachent pas quoi au juste.

Une enquête procède tout autrement. Nous avons des méthodes d’investigation, des protocoles, nous vérifions nos hypothèses. Et, justement, Marie n’était pas la bonne. Je parle de l’hypothèse bien sûr. Nous avons suivi une fausse piste. Mais le chemin compte autant que l’arrivée, sinon davantage a dit Lao-Tseu, si mes souvenirs sont exacts

Je suis navré de décevoir les attentes de votre chaîne. Mais comprenez que nous ne cherchons pas à faire de l’audience. Je ne peux pas vous livrer chaque jour un crime et son coupable dans le même panier. Vous regrettez déjà de m’avoir invité sur ce plateau. Ne niez pas. Vos sourcils froncés, cette moue aux commissures des lèvres, votre impatience croissante dénotent une déception pour ne pas parler d’une franche irritation. Combien vous coûte le temps d’antenne?

Néanmoins, je vous rassure. Je suis déjà une autre piste.

 

Chapitre précédent  La Terre n’est pas assez ronde   Chapitre suivant

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.