Une revue indépendante qui privilégie les choix tranchés, les chemins de traverse, explore les créations méconnues, les angles morts, pour dénicher l’improbable, voire le créer…

Je me tais et je vais vous dire pourquoi
Fashion Freak Show : #OnEstTousBeaux

par Stéphanie Estournet
Le Fashion Freak Show à l’affiche des Folies Bergère à Paris est le récit de la vie de Jean Paul Gaultier par lui-même, mis en scène grâce à des talents pluriels – des danseurs venant de divers horizons, la chanteuse Demi Mondaine, la metteuse en scène Tonie Marshall. JPG flirte depuis toujours avec la culture populaire – le jean, la marinière –, également en habillant des égéries de la pop culture. Son spectacle se veut d’ailleurs très feel good, clamant que « tout le monde est beau » – ça peut paraître un peu benêt dit comme ça, mais venant d’un artiste à l’origine de créations si audacieuses et belles, ça fait son effet. (Lire  l’article)

Livres
God save the spleen !

par Dominique Conil
Lorsque les temps sont durs, et ils le sont souvent pour elle, Theresa May se replonge dans Jane Austen. Qui traitait avec grâce de l’économie, matrimoniale du moins. Mais les divorces, même européens, dépassent toujours les affaires matérielles. Deux auteurs, Graham Swift et Jon McGregor, bien contemporains, eux, viennent à point rappeler que les livres se moquent des no deal. Et ce que l’on aime tant, dans la littérature anglaise. (Lire l’article)

Le coin des traîtres
Roma : des sous-titres polémiques

par Christilla Vasserot
Une polémique inattendue est née autour du dernier film d’Alfonso Cuarón, Roma. Elle est apparue en Espagne, où le film – en espagnol – a été programmé dans cinq salles, accompagné de sous-titres en espagnol. Tollé sur les réseaux sociaux, très vite relayé dans la presse. Les réactions sont vives, le débat est riche. L’occasion de s’interroger sur ce que traduire veut dire… (Lire l’article)

Ordonnances littéraires
Mayra Santos-Febres pour les sorcières

par Nathalie Peyrebonne
L’époque marque le grand retour des sorcières. Elles sont partout, aux États-Unis comme en France, sur la scène politique, sociale et littéraire. Mais leur récent retour en force ne leur épargne pas certains tourments. Elles souffrent en effet d’un dramatique problème de discontinuité. Pour elles, donc, le Dr P. prescrit cette semaine La Maîtresse de Carlos Gardel de Mayra Santos-Febres. (Lire l’article)

Signes précurseurs de la fin du monde
Les Barbares

par Édouard Launet
Qui seront les nouveaux Barbares ? À quoi ressemblera notre Moyen Âge ? Quand en sortirons-nous ? En sortirons-nous ? Certes, l’histoire ne se répète pas— ou alors comme une farce, disait l’autre — mais on peut tirer toujours quelques fils prospectifs. Notre effondrement sera beaucoup plus rapide, il sera violent : le retour à la terre va être plus rude que les décroissants ne l’espéraient. (Lire l’article)

Nijinsky dans La Péri de Paul Dukas, en 1911, vu par Bakst

Chroniques scarlattiennes
Diaghilev groupie

par Nicolas Witkowski
Difficile de croire que la première du Sacre du printemps, en 1913, a été contemporaine du travail d’élaboration des Femmes de bonne humeur, comédie de Carlo Goldoni muée en opéra-ballet par Serge Diaghilev en 1916. C’était à la fois le sacre de Stravinsky et celui de Scarlatti. Car Diaghilev, qui voulait une musique pré-romantique, choisit 22 sonates de Scarlatti qu’il fit orchestrer. Curieuse idée que de mélodiser des sonates par nature a-mélodiques ! Mais il fallait bien que les danseurs aient du grain à moudre… (Lire l’article)

Les aventures de Tigrovich
Conversation
dans une église

par Sophie Rabau
Malgré son grand retour sous le chapiteau, Tigrovich doute, s’alcoolise puis retrouve l’inquiétant Irénée, artiste du négoce en substances illicites. Il s’endette et se prostitue, prêtant son image à de vulgaires publicités. Un jour, son dompteur disparaît. Est-ce la fin ? Pas tout-à-fait, car un clown enfourche une jument de cirque et part à la recherche de l’artiste en perdition, qu’il retrouve non dans un bouge, mais… dans une église. Va-t-il parvenir à sauver notre héros ? (Lire l’épisode)

Guide
Les choix de délibéré

De loin, The Haunting of Hill House ressemble à une bonne vieille série d’épouvante. De près, c’est une plongée fracassante dans les traumas d’une famille. Et c’est sur Netflix. Sur Arte, une vierge en plastoc qui pleure des litres de sang sème le trouble dans les vies et les esprits… Il Miracolo : série inspirée. Sur Canal+, L’Amie prodigieuse d’Elena Ferrante se décline en une série de huit épisodes (la saison 1), version fidèle façon Reader’s Digest. Le coup du manuscrit retrouvé au fond d’une malle, ça marche toujours ; en l’occurrence, le scénario inédit – et improbable – d’un film sur don Quichotte nous mène à la lisière du cinéma et du théâtre. Et puis un polar au Bélize, c’est le dépaysement garanti. Suivez le guide !

Articles récents

Les choix de délibéré – 7 janvier 2019

6 janvier 2019
délibéré

8. Apocalypse Now

6 janvier 2019
Édouard Launet

Tout est à refaire

6 janvier 2019
Édouard Launet
Didier Eribon, Retour à Reims, Fayard, coll. à venir, 2009

Didier Eribon, comptes de Noël et de la nouvelle année

5 janvier 2019
Dominique Conil
Saint Janvier © Gilles Pétel

Saint Janvier

5 janvier 2019
Gilles Pétel
Lucia Laguna, Paisagem n.111 (2018)

Lucia Laguna déploie ses pièges

5 janvier 2019
Corinna Gepner

Le guide de Noël

24 décembre 2018
délibéré

XXIV. La pub

23 décembre 2018
Sophie Rabau
Jeffrey Eugenides, Des raisons de se plaindre, éditions de L'olivier, 2018

Des Raisons de se plaindre pour Mary Poppins

23 décembre 2018
Sophie Rabau
Una cosa mentale © Gilles Pétel

« Una cosa mentale »

23 décembre 2018
Gilles Pétel

Les chiffres parlent d’eux mêmes, mais on leur fait dire ce qu’on veut !

16 décembre 2018
Yannick Cras
Saisir, quatre aventures galloises de Jean-Christophe Bailly, éditions du Seuil Fiction et Cie. La critique de Dominique Conil dans délibéré

Saisir de Jean-Christophe Bailly, lecture aérée

16 décembre 2018
Dominique Conil

Les choix de délibéré – 17 déc. 2018

16 décembre 2018
délibéré

Fais dodo, Colas mon p’tit frère

16 décembre 2018
Édouard Launet
La promenade dans les Calanques, série Les Dimanches, 1997, collection particulière © Véronique Ellena, 2018

Véronique Ellena, pose et vertige

16 décembre 2018
Corinna Gepner

XXIII. Sur la mauvaise pente

16 décembre 2018
Sophie Rabau