• La Méditerranée, mer d'asile

    par Germaine Palarge
    Réquisitionner les bateaux de croisière pour faire face à la détresse des migrants  : et pourquoi pas ?
  • Nous posons presque toujours, aussi pourquoi y a-t-il des peintres?

    Jeu d'été #07

    par Philippe Mignon
    Il ne faut pas s'effrayer du bruit d'abord, il y a tant de silence après !... Nous posons presque toujours, aussi pourquoi y a-t-il des peintres ?
  • Ne vous hâtez jamais. Ainsi vous ne rendrez le dernier soupir qu'à la dernière minute.

    Jeu d'été #06

    par Philippe Mignon
    Ne vous hâtez jamais. Ainsi vous ne rendrez le dernier soupir qu'à la dernière minute.
  • Il était timide d'habitude et gardait cette réserve qui participe à la fois de la pudeur et de la dissimulation.

    Jeu d'été #05

    par Philippe Mignon
    Il était timide d'habitude et gardait cette réserve qui participe à la fois de la pudeur et de la dissimulation.
  • “Éléphasme, rhinolophon, caméluche et autre merveilles de la nature”, paru aux éditions Les Grandes Personnes © Philippe Mignon

    Jeu d'été #04

    par Philippe Mignon
    Hérodote nous dit que, dans les pays froids, les animaux ont rarement des cornes, mais que, dans les pays chauds, ils en ont de fort grandes. Ceci pourrait donner lieu à une plaisante interprétation.
  • Il s'émerveillait de voir que les chats avaient la peau percée de deux trous, précisément à la place des yeux.

    Jeu d'été #03

    par Philippe Mignon
    Il s'émerveillait de voir que les chats avaient la peau percée de deux trous, précisément à la place des yeux.
  • Jeu d'été #02

    par Philippe Mignon
    Faut-il réagir contre la paresse des voies ferrées entre deux passages de trains ?
  • Jeu d'été #01

    par Philippe Mignon
    La règle stoïque  de subvenir à nos besoins en supprimant nos désirs équivaut à se couper les pieds pour ne plus avoir de chaussures.
  • Dali, une histoire de la peinture, éditions Hazan

    Si Dali m'était conté

    par Nicolas Villodre
    Une exposition à Monaco, un livre-catalogue aux éditions Hazan : "Dalí, une histoire de la peinture" est l'occasion de revisiter le parcours esthétique du peintre catalan, du classicisme au pop art en passant par le surréalisme, en éludant les questions qui fâchent.
    (Lire l'article)
  • Tommaso W. Bertolotti, Legosophie - Petite philosophie du Lego, PUF, 2019

    Legosophie, petite philosophie du lego, pour Monsieur Maçon

    par Sophie Rabau
    Un patient s’en prend aux murs de l’hôpital qui l’accueille, tout en prétendant construire en son toit une flèche gothique. Son mal est bien difficile à guérir, surtout dans un hôpital en ruines. Mais le service de Médecine littéraire n’a pas dit son dernier mot.
    (Lire l'article)
  • Edogawa Ranpo - Un amour inhumain

    Edogawa Ranpo ou la fascination de Méduse

    par Corinna Gepner
    Une jeune fille naïve qui épouse un homme à la réputation inquiétante. Un homme trompé qu’un regain de vie conduit à un sort terrible. Une curieuse épidémie de suicides. Un crime parfait. Autant de récits ciselés par l'écrivain Edogawa Ranpo (1894-1965), maître du fantastique japonais, publiés par les Nouvelles Éditions Wombat sous le titre Un amour inhumain.
    (Lire l'article)
  • Jacky Schwartzmann, Pension complète, Seuil, 2018

    C’est quoi, la vie sans la vie ? Pension complète de Jacky Schwartzmann

    par Nathalie Peyrebonne
    Pour celles et ceux qui s’engageraient dans la voie de la non-vie, lire d'urgence le dernier roman de Jacky Schwartzmann, Pension complète (Seuil) qui, outre son efficacité, a l’immense mérite d’être absolument hilarant.
    (Lire l'article)
  • La porte de Montreuil © Gilles Walusinski

    Montreuil, entre embolie et embellie

    par Anne-Marie Fèvre (texte), Gilles Walusinski (photos)
    Ce n'est pas une porte, c'est une béance. Créée en 1970, complètement en rupture avec les tissus villageois banlieusards et parisiens limitrophes. Comment la traverser ? C'est si inhospitalier. C'est une immense trouée surdimensionnée, illisible, un tourniquet où seules les voitures peuvent circuler dans l'anarchie. Pas un vélo, pas une trottinette... Bienvenue porte de Montreuil.
    (Lire l'article)
  • “Obstinée comme une prégnance”, une chronique avéryenne de Nicolas Witkowski

    Obstinée comme une prégnance

    par Nicolas Witkowski
    Une fois la question de la saillance réglée, la prégnance est émise. Les accidents qui peuvent entraver la propagation de la prégnance sont une grande spécialité d'Avery, au ressort comique indéniable. Parfois, la prégnance s'avère impossible à arrêter. Mais parfois, elle s'arrête juste avant d'investir son récepteur, ce qui laisse le spectateur dans un état de frustration avancé. En fait, la seule façon d'arrêter une prégnance est de lui en opposer une autre.
    (Lire l'article)
  • “Instable comme une saillance”, une chronique de Nicolas Witkowski sur Tex Avery

    Instable comme une saillance

    par Nicolas Witkowski
    La saillance : objet ou personnage émettant ou recevant des prégnances. Elle est d'une instabilité constitutive qui — acte fondateur du rire — tire le tapis sous nos certitudes les plus assurées. D'abord, un prédateur peut se transformer en proie, ou inversement, sans prévenir personne. Ensuite, une saillance peut se transformer en prégnance, ce qui pose une redoutable question, très voisine de celle que se sont posée les physiciens lors de la naissance de la physique quantique.
    (Lire l'article)
  • Dali, une histoire de la peinture, éditions Hazan
    Guide

    Si Dali m'était conté

    par Nicolas Villodre
    Lire
  • Edogawa Ranpo - Un amour inhumain
    Guide

    Edogawa Ranpo ou la fascination de Méduse

    par Corinna Gepner
    Lire
  • Britannicus, de Racine, mise en scène de Christine Joly, avec Philippe Lebas, à l'Artistic théâtre (Paris), jusqu'au 31 juillet 2019
    Guide

    Agrippine vs canicule

    par Sophie Rabau
    Lire
  • Dora Maar: Sans titre, Mannequin, vers 1932-1935
    Guide

    Dora Maar, regards

    par Nicolas Villodre
    Lire
  • Contre les bêtes de Jacques Rebotier au festival d'Avignon 2019
    Guide

    Nos ennemies les bêtes

    par René Solis
    Lire
  • Tosca de Puccini – mise en scène Christophe Honoré – direction musicale Daniele Rustioni – Festival d’Aix-en-Provence 2019 © Jean Louis Fernandez
    Guide

    Lyrique maintenant

    par Sophie Rabau
    Lire
  • Terri Weifenbach - Des oiseaux, éditions Xavier Barral, 2019
    Guide

    Terri Weifenbach ou la symphonie des oiseaux

    par Corinna Gepner
    Lire
  • Festival Arte Flamenco (Mont-de-Marsan) 2019
    Guide

    Bailographies à Mont-de Marsan

    par Marie-Christine Vernay
    Lire
  • Los Cantos de Ezra Pound - Nueva traducción de Jan de Jager
    Guide

    Traduire les Cantos de Ezra Pound

    par Jan de Jager
    Lire
  • Guide

    Le temps et l’espace

    par Sophie Rabau
    Lire
  • Kate Morton, La Prisonnière du temps, traduit de l'anglais (Australie) par Anne-Sylvie Homassel, Presses de la Cité, 2019
    Guide

    Kate Morton, les méandres de l'histoire

    par Corinna Gepner
    Lire
  • Martine Bedin et Claude Eveno, Objets, nos amis. Une conversation, éditions éoliennes
    Guide

    Le virus des objets

    par Anne-Marie Fèvre
    Lire
  • Niko Pirosmani, Truie blanche avec porcelet. Musée national de Géorgie, Musée des beaux-arts Shalva Amiranashvili, Tbiliss
    Guide

    Niko Pirosmani ou le naïf clairvoyant

    par Corinna Gepner
    Lire
  • Serge Maggiani dans Je poussais donc le temps avec l'épaule, mise en scène de Charles Tordjman
    Guide

    Serge Maggiani repousse le temps

    par René Solis
    Lire
  • Guide

    Battle

    par Dominique Conil
    Lire
  • Guide

    Dolorosa

    par Sophie Rabau
    Lire
  • Ma mère voulait, de et avec Laurence Sendrowicz, mise en scène de Nafi Salah
    Guide

    Laurence Sendrowicz sans faute

    par Denise Laroutis
    Lire
  • Xavier de Jarcy, Les Abandonnés. Histoire des “cités de banlieue”, Albin Michel, 2019
    Guide

    Les Abandonnés, polar du logement

    par Anne-Marie Fèvre
    Lire
  • An irish story, spectacle de Kelly Rivière au théâtre de Belleville
    Guide

    Kelly Rivière remonte à la source

    par René Solis
    Lire
  • Le potager du roi © Thierry Chapelier
    Guide

    Si l'archi m'était contée

    par Anne-Marie Fèvre
    Lire
  • Giulio Paolini L'arte di non esserci, 2018-2019
    Guide

    Les improbables dimensions de Giulio Paolini

    par Corinna Gepner
    Lire
  • D'un trait l'oiseau (Jacques Bonnaffé) à la maison de la poésie
    Guide

    À vos plumes

    par René Solis
    Lire
  • Un ennemi du peuple, d'Henrik Ibsen, traduit du norvégien par Eloi Recoing, Actes Sud-Papiers, 2019
    Guide

    Ibsen à la source, Marie NDiaye de pièce en pièce

    par René Solis
    Lire
  • Îlot Queyries (Bordeaux) vue du chantier depuis la rive gauche © Ivan Mathie
    Guide

    Winy Maas à Bordeaux, ou comment sortir de la ZAC

    par Anne-Marie Fèvre
    Lire
  • La statue de Felix Dzerjinski, fondateur de la Tcheka, abattue en 1991. Mais replacée depuis dans sa ville natale (source: orthodoxie.com)
    Guide

    Le sabre et le bouclier, comme un goût de guerre froide

    par Dominique Conil
    Lire
  • Boris Ignatovitch, Le métro (Grand Palais)
    Guide

    Rouge, deux fois

    par Dominique Conil
    Lire
  • L'Aviateur, d'Evgueni Vodolazkine, traduit du russe par Joëlle Dublanchet, éditions des Syrtes
    Guide

    Russie, trous de mémoires et trains fantômes

    par Dominique Conil
    Lire
  • Maguy Marin, l'urgence d'agir. Un film de David Mambouch.
    Guide

    Maguy Marin ou l'urgence

    par Corinna Gepner
    Lire
  • Guide

    Syrie, guerre et vie

    par Yannick Cras
    Lire
  • Béatrice Leca, L'étrange animal
    Guide

    Un animal bien singulier

    par délibéré
    Lire
  • Terri Weifenbach - Des oiseaux, éditions Xavier Barral, 2019

    Terri Weifenbach ou la symphonie des oiseaux

    par Corinna Gepner
    La photographe américaine Terri Weifenbach vient de publier aux éditions Xavier Barral un ouvrage somptueux dans la collection ”Des oiseaux”. Des photographies prises au fil des saisons entre 2015 et 2018 dans le jardin de sa maison, à Washington D.C., montrant une nature familière, humble, qui pourtant s’ouvre sous son objectif à une dimension inconnue et troublante.
    (Lire l'article)
  • Los Cantos de Ezra Pound - Nueva traducción de Jan de Jager

    Traduire les Cantos de Ezra Pound

    par Jan de Jager
    La maison d'édition madrilène Sexto Piso a publié récemment une nouvelle traduction en espagnol des Cantos de Ezra Pound. Entretien avec le traducteur, Jan de Jager, qui revient sur les raisons de cette nouvelle traduction, sur ses propres choix en tant que traducteur, et sur ce qui constitue l'élan poétique des Cantos.
    (Lire l'article)
  • Festival Arte Flamenco (Mont-de-Marsan) 2019

    Bailographies à Mont-de Marsan

    par Marie-Christine Vernay
    La 31eédition du festival Arte Flamenco de Mont-de-Marsan s'est tenue du 2 au 6 juillet. Programmation de qualité, mélange générationnel, la manifestation ne s'essouffle pas, la preuve par Mercedes Ruiz, la toute jeune chanteuse María Terremoto ou encore Lucía "La Piñona" de Cadix. En prime, et jusqu'au 21 juillet, une très belle expo photo signé Michel Dieuzaide...
    (Lire l'article)
  • Sur la plage

    Sur la plage

    par Gilles Pétel
    Avec l’été est venu le temps des grandes vacances que les gens attendent souvent depuis l’hiver. Mais est-il raisonnable d’attendre si longtemps ? Qu’attendons-nous au juste ? Le savons-nous seulement ? Aujourd’hui l’attente désigne le plus souvent un temps vide ou inoccupé pris entre deux moments dont l’un est passé et connu, l’autre à venir et souvent indéterminé. Ce qu’on attend alors est à la fois vague et impératif...
    (Lire l'article)
  • Influenceur : je parle donc tu me suis

    par Stéphanie Estournet
    Les réseaux sociaux, Instagram et Twitter particulièrement, génèrent le développement d’influenceurs et d’influenceuses dont la parole trouve un écho immense, parce qu’elle est directe – du producteur au consommateur – et sans contre-poids. Certains et certaines ont une parole mesurée, pondérée, voire professionnelle. D'autres, encouragés par leur succès, peuvent manquer de nuances. Une pensée unique à laquelle on adhère, sinon rien. La critiquer, c’est prendre le risque de se faire trasher sur la place publique des réseaux.
    (Lire l'article)