Guide
Les choix de délibéré

Défilé de mode à la Villa Noailles, acrobaties chez les XY, une designeuse en suspension. Des livres, des films et des expos où l’on apprend comment tuer sans laisser de cadavre, comment se relever en pleine dépression, comment l’architecte est devenu une star, comment Kong est devenu le King, comment certains aventuriers peinent à quitter leur foyer. Un coup de cœur pour le premier roman de Maryam Madjidi, entre fable, journal, poème et conte. Côté théâtre, attention danger : « la paella dite de Valencia est un plat qui attrape, qui gagne à être réchauffé mais qui, de l’être trop, attrape ». Brûlante aussi, la botte d’après-guerre. Et puis je danserai si je veux. Suivez le guide !

Le coin des traîtres
Voilà

par Christilla Vasserot
Il a dit « Voilà ». C’est ce qu’il a dit au soir du premier tour. On était un certain nombre à se demander ce qu’il allait dire et lui, il a dit « Voilà ». Il l’a même dit deux fois. Voilà quoi ? « Voilà l’été » ? « V’là les flics » ? Non, juste « Voilà ». Qu’a-t-il voulu dire par là ? Pour mieux comprendre, essayons de traduire. Oui mais comment traduire « voilà », ce « verbe défectif réduit à la forme unipersonnelle du présent de l’indicatif de l’aspect inaccompli », qui semble vouloir dire pas mal de choses et leur contraire ? Voilà, ça y est, c’est fait, c’est plié ? Sur la chaîne France 24, le traducteur anglais est formel : « There we go ». Sur le site de En Marche ! le traducteur en langue des signes a l’air un peu moins sûr de lui. Quand il signe « voilà », on a l’impression qu’il nous dit qu’il n’est pas complètement sûr d’avoir bien compris, ou pas complètement sûr que « ça y est, c’est fait, c’est plié ». Ou bien qu’il n’oublie pas que ce n’est que le premier tour ? (Lire l’article)

Ordonnances littéraires
David Mitchell pour les patients en fin de campagne électorale

par Nathalie Peyrebonne

David Mitchell, L'âme des horloges (L'Olivier). Une ordonnance littéraire de Nathalie Peyrebonne

Le 7 mai 2017, ce sera la fin, enfin, d’une interminable campagne électorale qui n’aura, au bout du compte, accouché que d’une jeune souris en marche et aux dents longues. Notre service de médecine littéraire vous accompagne pour vous aider à passer au mieux ce tout dernier cap. C’est un très gros livre écrit par un Anglais, David Mitchell, mais l’aspect massif du traitement ne doit pas vous effrayer. Vous l’entamerez le 7 mai au réveil : au lit, c’est une journée où toute activité dynamique et constructive est à proscrire. (Lire l’article)

Le nombre imaginaire
Redresseur de torts?

par Yannick Cras
Pour comprendre la mécanique des sondages, un peu de culture mathématique n’est pas superflu. Comment savoir a priori qu’un échantillon est représentatif ? Et d‘ailleurs, que recouvre cette notion ?Nous savons tous ce qu’en est l’opposé, à savoir un échantillon biaisé. Si vous faites un sondage d’opinion sur l’adoption homoparentale à la sortie de la messe de Saint-Nicolas-du-Chardonnet, une étude épidémiologique sur le tabac dans la file d’attente du buraliste de la Place de Clichy ou une enquête de popularité pour Mélenchon dans les tribunes de l’hippodrome de Saint-Cloud, il y a fort à parier que vous obtiendrez des chiffres pour le moins faisandés… (Lire l’article)

Diogène en banlieue
Manif à l’Élysée

par Gilles Pétel
Charlie Chaplin, Les temps modernesAidé par un vent mauvais, l’incendie avait ravagé les trois quarts du lycée. Les élèves ainsi que leurs professeurs furent contraints à nouveau de prendre des vacances. Les contractuels étaient discrètement licenciés, les personnels techniques affectés dans d’autres établissements. Quatre semaines plus tard, au début du mois de mars, nous emménagions dans des containers installés en hâte à la sortie de la ville, sur un terrain vague, au milieu de nulle part. (Lire l’article)

Footbologies
L’opium du peuple

par Sébastien Rutés
Devant son écran, le supporteur hésite. Soirée électorale ou Lyon-Monaco ? Voire, le clásico Madrid-Barcelone ? Il se sent coupable. À la différence des précédents, le scrutin est serré, quatre candidats pourraient passer au second tour. Dilemme. Le supporteur décide alors de zapper d’une chaîne à l’autre, un peu honteux. Le football est l’opium du peuple, et il se sait dépendant… (Lire l’article)

2017, Année terrible
Courrier d’un lecteur

par Édouard Launet
Victor Hugo nous écrit : “Les périodes électorales sont les pires moments pour se mettre à espérer (dites-vous bien que, même dans l’éventualité où votre candidat préféré serait élu, vous finiriez à coup sûr par être déçus), et ce ne sont pas les meilleurs pour commencer à paniquer (il eût fallu s’y prendre plus tôt). Ce ne sont finalement que des moments de transes, qu’il faut traverser avec philosophie.” (Lire la lettre)

Courrier d'un lecteur de délibéré nommé Victor Hugo

L’ABéCéDaire

de Pierre Teboul

délibérément… présidentielle
Chronique de l’élection présidentielle française

par la rédaction de délibéré
Plus que dix jours avant le deuxième tour. Si l’on y voit un peu plus clair, la sérénité n’est pas forcément au rendez-vous. 2017, Année terrible, présageait Édouard Launet il y a déjà plusieurs mois. Plus rien ne semble le contredire. Des primaires aux affaires, des déclarations aux révélations, des promesses aux démentis, la rédaction de délibéré s’est penchée sur l’élection présidentielle française que ce soit pour prescrire de la littérature aux différents candidats ou pour en décrypter, voire en détourner les discours. (Voir la page)

Design

Ross Lovegrove, impressions mutantes

par Anne-Marie Fèvre
Le designer modélise les silhouettes évolutives de la nature. « Imprimer le monde » présente des objets mutants en 3D. Les deux expositions s’hybrident bien au Centre Pompidou. Dans ce programme « Mutations/Créations », le design est  au croisement de l’art et de l’architecture, en symbiose avec les technologies numériques, les sciences des matériaux, la biologie. Des recherches qui illustrent la grande bascule du mécanique au digital. (Lire l’article)