Guide
Les choix de délibéré

Silence, on souffle au théâtre de la Bastille. À Paris, les plaques commémoratives murmurent des noms, Philippe Apeloig les met en pages et en images. Makala, documentaire d’Emmanuel Gras, pourrait être une assignation à contempler la misère, mais il n’en est rien : c’est une épopée à voir absolument. La saga des frères Lehman racontée en vers libres est publiée pile pour l’anniversaire de crise ; on pouvait redouter l’une de ces « bonnes idées » sans suite qu’affectionnent les rentrées littéraires mais le livre de Stefano Massini vaut bien mieux que cela. 2666, ce n’est ni le nombre de pages du roman, ni la durée de la pièce, mais c’est tout un programme. Suivez le guide !

Quelque chose là-haut
Gravity

par Édouard Launet
L’île de Rolas. Ilhéu das Rolas. L’île des Tourterelles. Un caillou plus ou moins rond dont les trois km2 sont entièrement couverts de forêt. Les seuls bâtiments qui s’y dressent, à son extrémité nord, sont des cabanes de pêcheurs et les bungalows d’un hôtel de luxe, le Pestana Equador. La chaleur est moite jour et nuit. Le ciel était souvent couvert en ce mois de mai 2011. Je me suis réveillé comme d’un mauvais rêve, à ceci près que le cauchemar continuait. Je n’avais rien d’autre que les vêtements que je portais, trempés de sueur, ainsi que dix dollars et vingt livres égyptiennes au fond d’une poche. Plus de passeport, d’ordinateur, de portable. La ligne de la chambre était coupée. La porte était ouverte, je suis sorti. Personne nulle part… (Lire  le chapitre)

Je me tais et je vais vous dire pourquoi
Hashtag Juste Mariés

par Stéphanie Estournet
Voici que sur mon WhatsApp, je reçois ceci… Il y a d’abord la médiocre qualité de la photo, une pauvreté en lumière. Et une intention là aussi médiocre : le pantalon d’intérieur et les pieds nus qui disent le vautrage sur canapé – on imagine une table basse, un reste de pizza sur son carton. Il s’agit vraisemblablement d’une main de femme, jeune et soignée. Ils sont contents, ils viennent de se fiancer, ou plutôt de se marier si on en croit des restes de traditions joaillières et cette pierre montée sur or sablé plutôt qu’en solitaire. C’était la semaine dernière – « une semaine, déjà… » Ils ont bu un coup pour fêter ça, elle glousse : « J’ai trop envie de le dire à la terre entière. » Il va pisser, elle prend la photo. Elle ne sait pas trop quoi écrire… (Lire l’article)

Arts plastiques
Banksy vs Marcel : un siècle de retard sur l’art en morceaux (1)

par Charles Illouz
Billet de 10 livres émis par la Banksy of England, en circulationL’artiste et performer Banksy a récemment machiné la destruction publique de l’un de ses tableaux mis aux enchères. Diriger un tel acte vers un ramassis de milliardaires et d’experts incultes pour jouir d’un beau chahut mondain, c’est abandonner en chemin la vraie question qui gît dans un acte de destruction de l’art. Un siècle plus tôt, la destruction des œuvres fut l’objet, au sens matériel et philosophique, d’un hasard expérimental moins tapageur mais ô combien plus intéressant puisque aucunement prémédité et sans complicité médiatique. Les protagonistes de cette histoire s’appellent Marcel Duchamp et Man Ray. (Lire l’article)

Signes précurseurs de la fin du monde
Chega de Saudade

par Édouard Launet
João Gilberto - Chega de SaudadeL’Apocalypse est faite de ces toutes petites choses, comme la mort d’un homme. Je vis dans la hantise d’apprendre demain — par la radio pendant le petit-déjeuner ou par une alerte sur mon iPhone en faisant mes courses — le décès de João Gilberto. La nouvelle sera assez vite expédiée. « Le pape de la bossa nova est mort à l’âge de 87 ans. Il avait réalisé son premier album, Chega de Saudade, en 1958, voilà tout juste soixante ans. Depuis des années, le chanteur et guitariste vivait seul à Rio, dépressif et endetté. Ce génie de la musique était connu pour son humeur ombrageuse et son goût de la réclusion. Le Brésil est aujourd’hui en deuil. » Et ce sera à peu près tout.
(Lire l’article)

Julien Cabocel, Bazaar, L'Iconoclaste, 2018

Ordonnances littéraires
Bazaar pour celui dont il ne faut pas prononcer le nom

par Sophie Rabau
La médecine, fût-elle littéraire, a ses limites. Quand la maladie est trop noire, trop contagieuse, trop périlleuse pour le staff et les patients, il n’est pas question de soigner, mais de mettre en quarantaine. Où ? Au Bazaar, par exemple, dans ce lieu loin de tout, imaginé par Julien Cabocel et conditionné par les laboratoires L’Iconoclaste. Non contente de protéger le service, la Dr R. n’hésite pas à modifier la composition du médicament pour le rendre plus efficace. Espérons que le patient terriblement contagieux et extrêmement dangereux qui s’est présenté aux Urgences littéraires ne reviendra jamais. Pour lire cette ordonnance, il est recommandé de s’équiper d’un masque protecteur et de consulter aux premiers symptômes qui se présenteraient dans les 48 heures suivant la lecture. (Lire l’ordonnance)

Chroniques scarlattiennes
Farinelli nous casse les oreilles

par Nicolas Witkowski
Malgré leurs caractères diamétralement opposés, il semble que l’amitié entre Scarlatti et Farinelli ne se soit jamais démentie. D’ailleurs, c’est à Farinelli, dépositaire de l’héritage musical de Maria Barbara de Braganza, que l’on doit de connaître aujourd’hui les sonates. On raconte que le divin castrat fit beaucoup pour aider Scarlatti, empêtré dans ses dettes de jeu, moyennant la mise au propre de ses sonates, mais il y avait entre eux bien davantage que de vulgaires histoires d’argent ou d’intérêts. D’abord, le fait d’échapper à la stricte hiérarchie de la cour : leurs positions sociales rares les mettaient à même de rendre à leurs souverains bien d’autres services que de leur pousser la chansonnette ou de leur distiller la sonate. (Lire l’article)

Les aventures de Tigrovich
De quelques numéros mémorables réalisés par Tigrovich et son dompteur

par Sophie Rabau
Tigrovich, tigre, prince et artiste, est devenu artiste de cirque à Paris. Sous la conduite du plus grand des dompteurs et même des Dompteurs, Ali Ibn-El Fahed et autres noms, sa carrière et son arts touchent des sommets jamais atteints dans l’histoire mondiale du cirque. De ses numéros qui ont marqué à jamais la mémoire circassienne on va donc à présent toucher un mot. (Lire l’épisode)

Choses revues
Affaire Louchard : le dénouement ?

par Philippe Mignon
C’est une affaire bien extravagante qui était jugée hier au tribunal correctionnel de Dijon (Côte d’Or). Léon Louchard et sa mère Germaine Louchard – qui a toujours clamé son innocence – y comparaissaient pour le vol et le recel « en bande organisée » d’une cinquantaine de tableaux, dérobés entre 1998 et 2016. S’attendant à des révélations croustillantes, le public s’était pressé dans la salle des audiences. Celle-ci a débuté par un rappel des faits, précédé d’une rapide présentation de la personnalité des accusés qui a permis de mieux comprendre ce qui conduisit Léon Louchard à s’engager, en 1998, sur la pente fatale qui lui vaut d’être aujourd’hui sur le banc des accusés. 
(Lire l’article)

Articles récents

Désintégration, d'Emmanuelle Richard, éditions de l'Olivier

Emmanuelle Richard, pour ceux qui traversent beaucoup la rue

4 novembre 2018
Dominique Conil
André Walusinski par Alfred Soyer. La der des der

La der… d’André Walusinski (1915)

4 novembre 2018
Gilles Walusinski

XVII. L’attente (et ses heureuses conséquences)

4 novembre 2018
Sophie Rabau

Maréchaux nous voient là (2)

4 novembre 2018
Gilles Walusinski

J’aime rouler sur les Grands Boulevards…

4 novembre 2018
Anne-Marie Fèvre
Arnold Turboust, Les Envahisseurs

Les Envahisseurs

4 novembre 2018
Édouard Launet
Jacques-Louis David, La mort de Marat (1793)

Fragments d’un discours politique

4 novembre 2018
Gilles Pétel

Les choix de délibéré – 4 nov. 2018

2 novembre 2018
délibéré
Jean-Clément Martin, Les Echos de la Terreur, Belin, 2018

Les Échos de la Terreur de Jean-Clément Martin pour le corps enseignant

29 octobre 2018
Katell Brestic

Les choix de délibéré – 29 oct. 2018

28 octobre 2018
délibéré
John Lennon - Plastic Ono Band - Power to the People

Only The People

28 octobre 2018
Édouard Launet
L'hôtel du 32, rue Polonceau à Paris, juste avant la démolition

32, rue Polonceau : une histoire criminelle

28 octobre 2018
Sébastien Rutés
L'île du Dr Moreau, avec Marlon Brando et Val Kilmer

4. L’Île du Docteur Moreau

28 octobre 2018
Édouard Launet
Les aventures de Tigrovich, tigre, prince et artiste, épisode 16: "La presse"

XVI. La presse (Patrick)

28 octobre 2018
Sophie Rabau

Maréchaux nous voient là (1)

27 octobre 2018
Gilles Walusinski
Babylon Berlin: Trois rues reconstituées, et un commissaire qui hallucine parfois. (Photo: Sky)

Babylon Berlin, Schneidermann : tourbillon et sidération

21 octobre 2018
Dominique Conil