Histoires
Maurice Clavel, bonsoir !

par Jacques Faule
« Cet homme ne dormait pas. Le tabac le faisait tenir debout. Un matin visiblement épuisé, il nous dit : ‘Quand on fait des enfants on assume.’ » Le lundi 18 décembre a lieu à la Maison de la Poésie, à Paris, une soirée d’hommage au journaliste et philosophe Maurice Clavel, “Messieurs les censeurs, bonsoir !”, avec la participation des historiens Philippe Artières et Christian Delporte, ainsi que celle de Jacques Faule, ancien conservateur à la BNF et ancien élève de Clavel. Il nous livre ici quelques souvenirs de ses années lycée. (Lire l’article)

Cinéma
Alibaba dans les pas du dragon

par Stéphanie Estournet
Et si étendre son champ d’action business passait par les arts martiaux… C’est en tout cas l’idée de Jack Ma, le patron d’Alibaba, l’homme le plus riche de Chine, qui veut faire d’une forme de tai chi une discipline olympique. Première étape : la réalisation d’un film d’arts martiaux dont il est le héros. (Lire l’article)

Portraits de voix lyriques
Florence Barbara, soprano

par Sophie Rabau
Comment écrire la voix ? Ni critiques et techniques encore moins, ces portraits de voix lyriques cherchent les mondes, les figures et les couleurs qu’apporte avec elle chaque voix, ils proposent les mots pour répondre à la voix. Cette semaine, portrait de la voix de Florence Barbara, soprano. (Lire le portrait)

La branloire pérenne
Les fleurs du mal

par Gilles Pétel
Une pétition circule à New York pour qu’une toile de Balthus soit retirée du Metropolitan. On y voit la culotte d’une petite fille. Cette anecdote nous ramène à la question maintes fois discutée : le beau doit-il être l’ami du bien ? L’art doit-il être moral  ? Le problème n’est pas nouveau… (Lire l’article)

Chefs-d’œuvre retrouvés de la littérature érotique
Raymond Queneau
et le 100ème exercice de style

par Édouard Launet
Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi Raymond Queneau avait publié 99 et non 100 Exercices de style ? La réponse à cette question a surgi des archives de Gallimard soixante-dix ans après la publication du livre (1947). Elle se résume à ceci : l’éditeur a tout simplement jugé inopportun de publier la centième, laquelle existait bel et bien. (Lire l’article)

Le coin des traîtres
Entre écriture et traduction :
la langue étrangère d’Elena Ferrante

par Chiara Montini
“Les beaux livres sont écrits dans une sorte de langue étrangère”, affirmait Proust. Étrangement, cette phrase pourrait s’appliquer à la littérature d’Elena Ferrante, plus étrangère qu’il n’y paraît : elle brouille les pistes en rendant troubles les confins entre traduction et écriture. Ferrante, en effet, traduit le napolitain dans une langue apparemment incolore, inodore, surveillée, voire étouffée. Mais l’effacement du napolitain le rend plus présent que jamais. (Lire l’article)

Expos
IKEA

par Gregg Ellis

Gregg Ellis est né aux États-Unis et vit depuis longtemps à Toulouse. Une fois par mois, délibéré expose une série de ses photographies. Ce mois-ci, tout commence par un coup de fil à Copenhague, histoire de proposer une série de photos à la marque suédoise. Mais d’abord, qu’est-ce qu’une photo IKEA ? Et puis pourquoi chez IKEA n’ont-ils pas voulu de celles-ci ? (Voir l’expo)

Gregg Ellis, série IKEA, #08

Articles récents