La revue culturelle critique qui fait des choix délibérés.

La revue culturelle critique qui fait des choix délibérés.

Manchots
par Arnaud Hédouin 

Les manchots, ces oiseaux étranges venus d’un autre continent… Leur destination : délibéré. Leur but : en faire leur univers. Arnaud Hédouin les a vus. Pour lui, tout a commencé devant une page blanche, sur l’écran poussiéreux d’un vieil ordinateur, alors qu’il cherchait l’inspiration que jamais il ne trouva. Cela a commencé par la photo d’un piaf tirée du passé et par un homme resté trop longtemps sans dormir pour continuer à jouer au démineur. Cela a commencé par l’échouage d’un iceberg venu on ne sait d’où. Maintenant l’auteur de cette chronique sait que les manchots sont là, qu’ils ont pris forme aviaire, et qu’il lui faut convaincre un monde incrédule que le cauchemar a déjà commencé…

Dugenou en Antartique

Dugenou en Antartique

Pas la peine de se moquer de la démarche des manchots, raides comme des piquets et oscillant comme des bateaux ivres. C’est juste qu’on les croit debout alors qu’anatomie oblige, ils sont accroupis.

Au Manchot qui lit !

Au Manchot qui lit !

Pour des millions de lecteurs à travers le monde, le manchot est d’abord un logo. Celui de la vénérable maison d’édition britannique Penguins Book, fondée à Londres en 1935 et pionnière du livre de poche. 
Poopal Velocity

Poopal Velocity

Une des grandes questions que se posent les chercheurs de l’Antarctique est celle de la vitesse d’éjection de la merde d’un manchot. Ne riez pas, l’enjeu est plus crucial que vous ne l’imaginez.

À lire également

Une victoire peu honorable

Une victoire peu honorable

C’est au golf du Touquet, plus précisément au trou n°10 du parcours de la Mer, que j’ai fait la connaissance de l’écrivain anglais Pelham Grenville Wodehouse, Plum pour ses amis. La date:  juin 1935, si mes souvenirs sont exacts. Vu ce qui s’est passé par la suite, je le regrette…