La revue culturelle critique qui fait des choix délibérés.

La revue culturelle critique qui fait des choix délibérés.

| 20 Oct 2019
De 1962 à 2018, Michel Urbain et Françoise Urbain-Lambert ont envoyé à leurs proches des cartes de vœux. Moitié chronique familiale, moitié dessin d’actualité, elles offrent un parcours à travers cinquante ans d’histoire politique, sociale et humaine.

 

Les vœux des Z’Urbains

 

1970

Carte de vœux 1970

(Cliquer sur l’image pour l’agrandir)

 
En 1969, l’homme a marché sur la lune. Les Z’Urbains aussi, qui ont revêtu leurs combinaisons spatiales. Amstrong, Aldrin et Collins, les astronautes américains d’Apollo 11 étaient trois. Plus ambitieuse la famille Urbain a formé une expédition de quatre membres pour explorer l’espace : Michel, Françoise, Anne, née en 1962, et Éric, né en 1966. Des vœux envahis par de jolis mots alors familiers, moins connus aujourd’hui : périgée — la distance, variable, de la terre à la lune voisine — rime avec santé ; apogée — l’éloignement maximal de l’astre — avec la traditionnelle prospérité. La lune aurait-elle fait oublier la révolte de 1968 ? Pas tout à fait, car ces cosmonautes semblent préférer l’apesanteur à la conquête spatiale… Et puis, regardez-la bien cette lune : rouge comme un petit livre alors fort célébré. En 1969 l’homme a marché sur la lune et parfois, aussi, il est maoïste…

 

 

Les vœux des Z’Urbains

© Famille Urbain
Reproduction des images soumise à autorisation

Texte : Sophie Rabau

 

 

[ttfmp_post_list id= »postlist_109″ columns= »4″ type= »page » sortby= »date-asc » count= »-1″ offset= »0″ taxonomy= »postid:46194″ show_title= »1″ show_date= »0″ show_excerpt= »0″ excerpt_length= »default » show_author= »0″ show_categories= »0″ show_tags= »0″ show_comments= »0″ exclude_current= »0″ thumbnail= »top » aspect= »square » paginate= »0″ arrows= »1″ dots= »1″ autoplay= »1″ delay= »6000″ transition= »scrollHorz »]
[ttfmp_post_list id= »postlist_145″ columns= »4″ type= »post » sortby= »date-asc » count= »-1″ offset= »0″ taxonomy= »category:voeux-zurbains » show_title= »1″ show_date= »0″ show_excerpt= »0″ excerpt_length= »default » show_author= »0″ show_categories= »0″ show_tags= »0″ show_comments= »0″ exclude_current= »0″ thumbnail= »top » aspect= »square » paginate= »0″ arrows= »1″ dots= »1″ autoplay= »1″ delay= »6000″ transition= »scrollHorz »]

0 commentaires

Dans la même catégorie

2019

Pour l’année 2019, les amis des Zurbains n’ont pas reçu de carte de vœux mais un mot écrit à la main par Michel. Il explique qu’il doit tout consacrer toutes ses forces à résister à une (saloperie de) leucémie.

2018

De nouveaux ennemis menaçants sont apparus. Ils ont nom glyphosate et particules fines, d’un côté, leucémie, embolie et alzheimer, de l’autre.

2016

Quand 2015 s’acheva enfin, un mois et demi à peine après des attentats qui blessèrent et tuèrent les Parisiens au cœur de la ville, beaucoup poussèrent un soupir de soulagement.

2015

Une des années les plus tristes de l’histoire de France, surtout pour les dessinateurs qui s’obstinaient à rire, s’ouvrait sur une des cartes les plus drôles des Zurbains

À lire également