2003

De 1962 à 2018, Michel Urbain et Françoise Urbain-Lambert ont envoyé à leurs proches des cartes de vœux. Moitié chronique familiale, moitié dessin d’actualité, elles offrent un parcours à travers cinquante ans d’histoire politique, sociale et humaine.

Les vœux des Z’Urbains

2003

2003 - Les Zurbains vous souhaitent une excellente nouvelle année © Famille urbain

En 2003, on n’a pas encore inventé l’art de poster ses photos de vacances sur le mur d’un réseau social et on a déjà oublié les « soirées diapos » de triste mémoire où l’on infligeait à ses amis somnolents une kyrielle de clichés projetés sur le mur d’un salon. Françoise Urbain, en son temps, prit beaucoup de diapositives. Au retour d’une croisière dans le nord que les enfants Z’Urbains avaient offerte à leurs parents, Michel profita de cette période de transition pour inventer la photo de vacances dessinée, et transforma le voyage organisé en expédition nordique digne du capitaine Charcot. La retraite ferait-elle donc oublier la politique ? Pas tout à fait : sur une des photos, apparaît subrepticement le nom d’un troll bien français…

2003 - Les Zurbains vous souhaitent une excellente nouvelle année © Famille urbain

Les vœux des Z’Urbains

© Famille Urbain Reproduction des images soumise à autorisation

Texte : Sophie Rabau