2000

De 1962 à 2018, Michel Urbain et Françoise Urbain-Lambert ont envoyé à leurs proches des cartes de vœux. Moitié chronique familiale, moitié dessin d’actualité, elles offrent un parcours à travers cinquante ans d’histoire politique, sociale et humaine.

 

Les vœux des Z’Urbains

 

2000 - Les Zurbains vous souhaitent une excellente nouvelle année © Famille urbain

L’an 2000. On l’avait tellement attendu qu’il semblait presque irréel. Comme un jour de carnaval, tout est devenu son contraire, pour le plus grand bonheur de chacun : le pape aime la pilule, la télé est sans foot, les ayatollahs sans bombe, etc. Les vœux des Zurbains sont utopiques (un tournesol parvient même à pousser sur le chevalet d’une peintre) et hauts en couleurs. Le rouge-révolution fait le lien entre les Z’Urbains dispersés sur le territoire national, de la robe de Françoise au foulard parisien, à la robe de Margot ou au petit cheval de Simon à Bayonne. Le rouge d’une révolution rêvée pour le deuxième millénaire ?

2000 - Les Zurbains vous souhaitent une excellente nouvelle année © Famille urbain

2000 - Les Zurbains vous souhaitent une excellente nouvelle année © Famille urbain

Les vœux des Z’Urbains

© Famille Urbain Reproduction des images soumise à autorisation

Texte : Sophie Rabau